Dossier à la UneNationPolitiqueSécurité

DGM: les raisons de la suspension du DG Kashwantale

En contredisant sa hiérarchie sur des faits palpables, la forfaiture du patron de la DGM était établie. Le cachot incriminé est situé dans les locaux de la Direction provinciale de Kinshasa. Pour l’instant, c’est l’adjoint de Roland Kashwantale qui assume l’intérim

Le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde Malamba, a pris un arrêté portant suspension du Directeur général de la Direction générale des migrations -DGM-, Roland Kashwantale Chihoza, pour «insubordination».

La décision a été rendue publique le samedi 21 novembre 2020, soit deux jours après la visite d’inspection du VPM ayant débouché à la fermeture d’un cachot clandestin de la DGM. Dans cette geôle irrégulière étaient incarcérés plusieurs personnes -principalement des étrangers- depuis près de 9 mois.

Faisant suite à cette décision, le responsable de la DGM avait publié un communiqué affirmant que son service ne détenait aucun cachot secret, fustigeant le traitement de cette information dans les médias ayant amplifié sur le sujet.

Cette communication frisant l’insubordination a remis en cause l’action du VPM Gilbert Kankonde. Selon Roland Kashwantale Chihoza, la DGM dispose plutôt des centres de détention administrative et de transit. «…En tant que service chargé de l’application des droits humains et particulièrement en ce qui concerne le respect de la personne humaine y compris celui de la dignité des étrangers en irrégularité de séjour et en instance d’être reconduit à la frontière, la DGM ne dispose pas de cachots clandestins et n’en a jamais disposé», pouvait-on lire dans le communiqué de la DGM.

Malgré les explications de ce service de l’Etat, le VPM en charge de l’Intérieur n’a pas été convaincu. La forfaiture était établie. Comme si cela ne suffisait, ledit cachot est situé dans les locaux de la Direction provinciale de Kinshasa. Pour l’instant, c’est l’adjoint de Roland Kashwantale qui assume l’intérim.

Brice NLANDU

Articles similaires

Fermer
Fermer