EducationSociété

Maker Mwangu insiste sur la qualité de l’enseignement

Soucieux de promouvoir la qualité dans le secteur de l’éducation, Maker Mwangu Famba, ministre RD-congolais de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Initiation à la nouvelle citoyenneté -EPS/INC-, s’est entretenu avec les enseignants, chefs des établissements, inspecteurs, parents et élèves en vue d’évaluer les activités de l’année 2015 ainsi que le niveau de l’éducation en RD-Congo. Le ministre Maker Mwangu a invité toutes les parties à privilégier la qualité de l’éducation. Il a en outre appelé les enseignants, parents et chefs des établissements à s’impliquer davantage dans la formation des enfants.
Une éducation de qualité. C’est en ce terme que se résument les recommandations du ministre Maker Mwangu adressées aux chefs des établissements, enseignants, inspecteurs et mêmes aux parents des élèves au cours d’une réunion, organisée la semaine passée à l’Inspection générale de l’enseignement, portant sur l’évaluation de l’année scolaire 2014-2015. Le ministre de l’EPS/INC et toutes les parties impliquées dans le système éducatif RD-congolais ont réfléchi sur les mesures à mettre en œuvre pour assurer une éducation de qualité en RD-Congo. Il a été révélé que la RD-Congo est dotée d’une stratégie, adoptée par le gouvernement, pour le développement d’un enseignement de qualité et efficace dispensé dans la transparence. Maker Mwangu a invité ses collaborateurs à s’impliquer dans la mise en œuvre de cette stratégie au niveau des écoles afin d’améliorer le système éducatif national. «Une nouvelle année vient de commencer et nous devons mettre l’accent sur la qualité. A cet effet, un petit geste quotidien suffit de la part des enseignants, des parents et des chefs des établissements pour révolutionner notre système éducatif», a-t-il souligné. Pour illustrer ses propos, le ministre de l’EPS/INC a exhorté les parents à suivre et accompagner les enfants dans la lecture des romans et articles et dans d’autres exercices à domicile. Maker Mwangu a aussi insisté sur l’utilisation systématique des matériels didactiques et sur la contextualisation des leçons. De leur coté, les enseignants ont promis de révolutionner l’éducation nationale à travers un contrôle pédagogique accru et un suivi régulier de l’utilisation des manuels scolaires.
Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer