COVID-19Société

RDC – Coronavirus: l’urgence de sensibiliser les handicapés en langues nationales et en celle des sourds s’impose

La stricte application des mesures édictées par l’Organisation mondiale de la santé -OMS- et les autorités du pays reste le seul moyen pour barrer la route à la propagation du Coronavirus en RD-Congo. Au nombre des personnes appelées au respect de ce train des mesures sanitaires, figurent les handicapés. «La plupart des personnes vivant avec handicap n’ont eu droit à l’école. Ce qui rend difficile leur sensibilisation en français. D’où l’urgence de les sensibiliser en langues nationales et en celle des sourds pour les malentendants s’impose». Telle est la recommandation formelle de «Handicap Zéro ASBL» au gouvernement de la République ainsi qu’aux différents gouvernements provinciaux.

Dans une déclaration datée du 28 mars 2020 portant la signature de Georges Kisapindu, secrétaire de l’ASBL «Handicap Zéro», les membres de cette organisation ont formulé un certain nombre des recommandations à l’endroit du gouvernement de la République, de l’Exécutif provincial et à la population. Au gouvernement de la République, l’ASBL a recommandé d’intensifier les mesures pour limiter la propagation de ce virus. «Que le gouvernement provincial subvienne tant soit peu aux besoins en solution hydro-alcoolique, savons, lave-mains, aliments de ces personnes d’autant plus beaucoup d’entre elles ne vivent que de la mendicité, une activité qu’elles ne peuvent plus exercer par peur de s’exposer à la pandémie», soulignent les membres de cette ASBL. «Handicap Zéro ASBL» souligne clairement que les personnes handicapées sont les plus exposées au Coronavirus comme les personnes les plus âgées. «La plupart des personnes handicapées n’ont pas eu droit à l’éducation. Ce qui rend difficile leur sensibilisation en français», précise la déclaration. Et de poursuivre: «la disposition 49 de notre loi fondamentale rappelle le devoir de l’Etat de protéger le droit -à la vie et à la santé- des personnes en situation de handicap. C’est ainsi que nous recommandons au gouvernement provincial d’aménager des infrastructures acceptables pour héberger les sans-abris qui errent en plein centre-ville et passent nuit dans des conditions inacceptables». «Handicap Zéro ASBL» tient à épargner les handicapés de la contagion du Coronavirus. Etant donné que nombreux n’ont pas été à l’école, elle estime que les différentes communications sur la sensibilisation portant sur les mesures d’hygiène et celles prises par le gouvernement se fassent en langues nationales et en langues des sourds pour les malentendants. Dans la même optique, elle recommande que les équipes de sensibilisateurs soient accompagnées des responsables des organisations des personnes handicapées pour bien approcher les différents centres d’hébergement des handicapés en vue d’une bonne sensibilisation de proximité. A la population, «Handicap Zéro ASBL» demande de prendre conscience de cette maladie et d’observer à la lettre les différentes mesures annoncées par le Chef de l’Etat, pour notre propre bien-être. C’est seulement de cette manière que cette organisation pense sauver les personnes handicapées de la pandémie du Coronavirus.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer