EducationSociété

ISC: l’Aumônerie catholique exprime son ras-le-bol suite aux actes de vandalisme

L’Aumônerie catholique de l’Institut supérieur de commerce -ISC- de Kinshasa a condamné, mardi 13 septembre 2022, les actes de vandalisme survenus du jeudi 08 au vendredi 09 septembre dernier au sein de cette alma mater. Ces troubles, rapporte une source proche du dossier, ont été commis par les étudiants de l’ISC revendiquant la baisse des frais académiques. Après avoir constaté les dégâts ayant troublé l’ordre public, les fidèles catholiques ont exprimé leur ras-le-bol. Hilaire-Honoré Makengo, président et secrétaire général de la Commission diocésaine de Kinshasa, a par ailleurs invité le corps enseignant et la communauté estudiantine de l’ISC à s’approprier la vision claire et limpide du nouveau comité de gestion en vue de redorer le blason de cette œuvre grandiose de feu Révérend Père Gaston Bogaert.

«Nous avons été désagréablement surpris par un vent agitateur de quelques étudiants et autres individus étrangers, constituant un groupuscule hostile qui s’est livré à poser des actes de vandalisme ayant entraîné la destruction de l’environnement, en revendiquant non pas la baisse des frais académiques comme motif du départ, frais académiques, qui du reste sont le plus bas par rapport aux autres institutions universitaires de la place, mais un retour au passé récent, alors que le train du chargement est en train de prendre de l’élan», a-t-il expliqué.

Puis: «Le nouveau comité de gestion de l’ISC est arrivé avec une vision claire et limpide en vue de relever cette alma mater autour de certains axes, notamment faire de cette institution une grande ‘’école de commerce par un enseignement de qualité’’ ayant pour objectif de redonner l’ISC sa vocation nationale et régionale en Afrique, constituant ainsi le creuset de l’élite managériale de la République démocratique du Congo et de l’Afrique et en répondant au défi de la démographie croissante».

L’Aumônerie catholique a invité toute la communauté de cet institut de resserrer les coudes autour du Professeur Emile Ngoy Kasongo, directeur général, afin d’accompagner le comité de gestion qui a dorénavant une mission ardue de créer un climat de sérénité, d’harmonie et de dialogue permanent. Elle a également mis en garde tous les fauteurs de trouble ainsi que leurs commanditaires qui veulent troubler la sérénité qui règne à l’ISC.

Triomphe EFONGE

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page