Ecofin

Orange cède sa filiale ougandaise au Groupe Africell Holding

africell_14_01
Africell Holding a signé un accord avec le Groupe Orange visant à acquérir la majorité des parts détenues par cette dernière dans Orange Ouganda. Cette transaction, sujette à l’approbation des autorités de régulation ougandaise, porterait le portefeuille d’Africell à 4 opérations soit un potentiel de marché total de plus de 120 millions d’habitants.
«Avec plus de 37 millions d’habitants et un taux de pénétration de 50 %, l’Ouganda correspond aux critères que nous avions définis pour l’expansion d’Africell en Afrique, soit  des marchés à haut potentiel et à croissance rapide», a déclaré Ziad Dalloul, PDG du Groupe Africell.
Africell cherche à s’étendre à un nouveau marché avant la fin de 2015 afin de diversifier d’avantage sa présence géographique couvrant ainsi l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Est. Africell détient une part de marché dominante en Gambie et en Sierra Leone, respectivement 65% et 62%, ou Africell a lancé la 3G depuis 2011 et il est parvenu à obtenir une part de marché de 20 % en République Démocratique du Congo en moins de deux ans d’exploitation face à des opérateurs bien établis. Le groupe compte actuellement plus de 9 millions d’abonnés actifs et a prévu d’atteindre les 11 millions avant la fin de l’année.
«Nous sommes persuadés de notre capacité à redresser l’opération en Ouganda; notre modèle d’exploitation a prouvé que nous serions en mesure d’offrir une proposition attrayante aux consommateurs ougandais, nous permettant d’accroitre rapidement notre part de marché et de rendre l’opération profitable», a ajouté Elias Arwadi, directeur des opérations du Groupe Africell.
Tino Mabada

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer