Culture

Mamie Ilela, une des références de la chronique musicale en RD-Congo

Journaliste Radiotélévision à la nationale congolaise -RTNC- et animatrice de l’émission de variétés musicales «Karibu Variétés», l’une de plus anciennes émissions de ce média public -plus de 40 ans-, Mamie Ilela Iyafa a un point de vue à émettre s’agissant du secteur musical RD-congolais voire africain.
Elle s’y connait parfaitement bien, car elle est parmi les présentatrices des programmes à caractère musical faisant preuve du Antoine Manda Tchebwa, appelé au Marché des arts et spectacles africains -MASA- pour occuper les fonctions de directeur artistique.
La relève assurée! Rendez-vous dominical incontournable un message. D’ailleurs, la production de cette émission se prépare déjà en début de semaine, constate-t-on pendant que sa présentatrice se confiait à AfricaNews dans son bureau au 2ème niveau du bâtiment TV de la RTNC.
Bien avant, certains musiciens, que Mamie Ilela considère comme ses partenaires, mettent à la disposition de l’équipe de production leurs images pour diffusion. D’autres professionnalisme dans leur travail. Chaque dimanche à partir de 12 heures, Ilela accroche des milliers de téléspectateurs branchés à la télévision nationale.
Des compliments et encouragements fusent de partout en sa faveur tant de la part de sa hiérarchie, de ses partenaires artistes musiciens, que du grand public. Elle reste toujours adepte de la perfection. Sans relâche, Mamie Ilela aime bien servir les nombreux téléspectateurs. Ça s’appelle sens de responsabilité.
Arrivée à la RTNC à la faveur d’un stage professionnel, Ilela, ancienne de l’Institut supérieur des techniques de l’information -ISTI-, actuel Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication -IFASIC-, s’est faite remarquer par son savoir-faire avant son engagement à la RTNC et affectation à la direction des Informations en langues confirment leurs passages à nationales qu’elle étant préférait donné informer le public dans l’une des langues nationales de la RDCongo notamment Lingala.
Ce qu’elle fait jusqu’à ce jour en demeurant en même temps présentatrice de Karibu Variétés où elle continue à tenir bon, il y a cela presqu’une décennie. Pourtant, elle avait une autre vision pour sa carrière professionnelle. «Le hasard n’existe pas», dit-on.
Mamie Ilela a vite accroché les téléspectateurs grâce à la chronique musicale. C’est l’émission «Club des stars» animée, à l’époque, par Serge Kayembe et Thierry Pinzi qui a fait découvert au public une autre facette de Mamie Ilela. Ce, suite au départ du second présentateur avant d’être suivi par l’autre pour diverses raisons. Lourde responsabilité confiée à Ilela: présenter seule «Club des stars».
Une tâche qu’elle a assumée avec beaucoup d’assiduité, comme d’aucuns en témoignent. Ce qui motive, quelques temps après, la direction de production de la RTNC de porter son choix sur sa personne pour assurer la présentation de «Karibu Variétés».
Une épreuve pas facile à passer, connaissant la hauteur, le sens de professionnalisme de son ancien présentateur l’émission avant de faire la ronde de différentes chaines de télévision comme c’est le cas tous les dimanches. «Notre musique occupe toujours sa place de choix» Même si Mamie Ilela se remet toujours en question par rapport à l’exécution de ses tâches dans l’équipe de production de «Karibu variétés», elle vise toujours l’amélioration, l’excellence de manière permanente.
«Karibu Variétés est une émission légende de la RTNC ayant connu des présentateurs de haut niveau, je dirai même que des monuments de la presse tels que Lukezo Luansi, Kalonji Ngoyi, Fwasa, Manda Tchebwa qui ont marqué leur époque. Raison pour laquelle, nous ne pouvons que maintenir le cap…», a affirmé Mamie Ilela, qui souriante reste et toujours accueillante pour mettre ses invités à l’aise.
Toutefois, cette dernière se flatte de prester à la télévision nationale car, dit-elle, cela lui permet de travailler sans beaucoup de contraintes compte tenu du positionnement de la RTNC dans l’espace médiatique RD-congolais.
Tout artiste musicien souhaite passer sur le plateau de Karibu Variétés, un rendez-vous dominical incontournable, pour passer Mamie Ilela n’est pas d’avis que la musique RDcongolaise n’est plus à sa hauteur, elle est dominée par la musique étrangère. A en croire ses propos, beaucoup de personnes à l’extérieur du pays se réfèrent aux RDCongolais grâce à sa musique.
«Lorsqu’il m’arrive de me retrouver en dehors du pays, dès que je me présente que je suis de la RD-Congo, je suis accueillie comme une star rien que par rapport à ce que nos musiciens ont fait. Notre musique occupe toujours sa place», relate-t-elle avant de reconnaitre qu’il y a des réajustements à apporter.
Patrick NZAZI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer