Culture

La 4ème édition de la Fête du livre se donne rendez-vous du 23 au 27 novembre à Kinshasa

En trois éditions seulement, la Fête du livre s’est imposée comme un rendez-vous culturel incontournable pour les férus de la littérature à Kinshasa. Cette 4ème édition aura pour  thème: «Roman noir et société africaine». Elle aura lieu du 23 au 27 novembre prochain dans sept différents cadres culturels de Kinshasa. Notamment, l’Institut français de Kinshasa, le Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, l’Espace culturel Bilembo, l’Académie des Beaux-arts de Kinshasa, le Lycée français René Descartes, le Lycée Prince de Liège et l’Espace Masolo.      
A en croire le communiqué de l’Institut français de Kinshasa, cette 4ème édition est une nouvelle occasion de mettre en avant la richesse de la littérature RD-congolaise actuelle et de permettre des échanges toujours passionnants entre les auteurs et le public. Au programme, des lectures, ateliers, débats, spectacles, projections des films, séances-dédicaces et un concours de bande dessinée. Ce rendez-vous proposera aux écoles, des ateliers et des rencontres avec les auteurs pour échanger sur les œuvres, la création littéraire, la vie d’écrivain et ainsi diffuser auprès de plus jeunes une autre idée du livre. Sous la petite Halle de la Gombe, la librairie éphémère proposera des centaines d’ouvrages à la vente et une exposition photos réalisée par les élèves du Lycée français René Descartes. On y trouvera tous les genres, à savoir: romans, récits, essais, bande dessinée, pour tous les goûts et tous les âges.
Plus de 30 auteurs RD-congolais, ivoiriens, gabonais, belges, suisses et français présenteront leurs ouvrages, animeront des ateliers, échangeront avec le public. Le samedi et le dimanche, de nombreuses activités seront organisées dans les jardins de l’Institut français. A l’occasion du lancement de l’événement, une soirée exceptionnelle est prévue avec la diffusion du film «Débout Kinshasa» réalisé par Sébastien Maitre suivi de la présentation de la BD «Mbote Kinshasa», tirée du film de Sébastien par l’artiste RD-congolais Kash. Par ailleurs, l’artiste musicien RD-congolais Rodriguez Vangama et son groupe Supers Salop’arts proposeront, lors de la clôture de cette fête littéraire qui interviendra le 27 novembre, des nouvelles compositions empreintes des multiples influences tirées de leur nouvel album «Niveau zéro».
René KANZUKU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer