COVID-19Dossier à la UneJustice

Exclusif – Fonds Covid-19: Deux lettres du ministre Eteni Longondo sollicitant l’ouverture des comptes bancaires échappent au Président de la République et au Premier ministre

Peu à peu, le mystère autour de la gestion des fonds Covid-19 est en train d’être percé. Comme l’existence de deux courriers du ministre de la Santé Eteni Longondo sollicitant l’ouverture des comptes bancaires  à Equity Bank mais dont le Président de la République et le Premier ministre n’ont pas été ampliataires.

Selon toute vraisemblance, à l’insu du gouvernement et de ses plus hautes autorités, le ministre de la Santé a demandé le 13 mars 2020 l’ouverture d’un compte en USD et d’un sous-compte en CDF  à Equity Bank sans informer ni copier Félix  Tshisekedi et Sylvestre Ilunga Ilunkamba, encore moins le ministre des Finances et le vice-Ministre de la Santé.

Dans cette lettre, le ministre a indiqué que le compte sollicité sera actionné par lui-même et, en cas de son absence, par le vice-ministre de la Santé, Albert Mpeti Biyombo. La bourde est patente et incontestable.

Eteni Longondo a cru se raviser via une autre lettre destinée à l’Administrateur délégué d’Equity Bank, datée du 4 mai 2020, dont copie réservée uniquement au ministre des Finances, au vice-ministre de la Santé et au Secrétaire général à la Santé, Dr Sylvain Yuma, signale un lanceur d’alerte.

Alors que Dieu seul sait si ses copies sont arrivées à destination, il y a des soupçons selon lesquels ce deuxièmement courrier serait antidaté, insiste le lanceur d’alerte.

« Cette dernière lettre a été rédigée dans la précipitation le 1er octobre 2020. Mais comme un crime n’est jamais parfait, son auteur a cru se tirer d’affaires en faisant semblant de mettre en ampliation son collègue des Finances, le vice-ministre de la Santé, qui ne reconnaît pas avoir transmis ses spécimens de signature à la banque citée, et le Secrétaire général de la Santé, mais se passant, comme la précédente, du Président de la République et du Premier ministre », analyse pour sa part un inspecteur des finances, précisant que ces comptes ont pour gestionnaire un certain Sakasaka, employé à Equity Bank.

Toutes les démarches entreprises par la Rédaction pour avoir la version des faits du ministre ou de ses collaborateurs sont restées sans suite.

« Alors qu’il est prouvé que le Procureur général a sollicité de l’Assemblée nationale l’autorisation de poursuivre le ministre de la Santé, le Parquet général près la Cour de cassation dispose de deux deux pièces importantes pour ses enquêtes », plaide une infirmière membre de l’équipe de riposte contre la Covid-19, du reste impayée pendant plusieurs mois.

Pour rappel, le ministre honoraire de la Santé, Dr Oly Ilunga, croupit à Makala pour détournement des fonds Ebola.

YA KAKESA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer