ActualitésNationSociété

Réhabilitation de la RN1 : le VPM Willy Ngoopos séduit les sénateurs

Après son oral à la Commission Aménagement du territoire, infrastructures et Nouvelles technologies de l’information de la communication de l’Assemblée nationale, Willy Ngoopos était à la Chambre haute du Parlement pour expliquer aux sénateurs les avantages liés au projet de réhabilitation de la route nationale numéro 1, section Kinshasa-N’Djili-Batshamba. Le projet bénéficie de l’appui financier du Fonds africain de développement -FAD. Longue de près de 3.200 kilomètres et reliant 11 provinces de la RD-Congo, cette route nécessite une réhabilitation quasi totale près de dix ans après sa construction. Accompagné des ministres des Finances, José Sele Yalaghuli et de celui des Relations avec le Parlement, Deo Nkusu, le vice-Premier ministre Ngoopos a fait aux sénateurs de l’impérieuse nécessité d’adopter ce projet de loi afin de permettre sa promulgation avant la date butoir fixée au 26 juin 2020. En état de dégradation très avancée avec nids de poule, épaufrures, arrachements de la couche de roulement, tôle ondulée et têtes d’érosions, la réhabilitation de cette infrastructure a mérité le recours à l’emprunt auprès du FAD, a insisté le VPM Willy Ngoopos. Cela, enfin de rendre opérationnelle et ainsi, faciliter la circulation des personnes et de leurs biens. Le projet s’articulera autour de trois volets, à savoir: les travaux d’infrastructures, l’appui institutionnel et études, la gestion et suivi du projet. A l’issue de son exposé, le VPM Ngoopos a obtenu du Sénat par son président, Alexis Thambwe Mwamba, un avis favorable sur ce projet de loi qui sera soumis au vote avant sa promulgation par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

José BABIA

Articles similaires

Fermer
Fermer