Actualités

RDC: la Chancellerie de l’Archidiocèse de Kinshasa après des accusations de mégestion contre le Cardinal Ambongo

La Chancellerie de l’Archidiocèse de Kinshasa fait une mise au point après la publication sur les réseaux sociaux d’une lettre prétendument du Clergé de Kinshasa, faisant état des « malaises persistants» dans l’Archidiocèse de #Kinshasa, et face aux commentaires de certains médias, de nature à nuire intentionnellement à l’honneur de Son Eminence Fridolin Cardinal #Ambongo, Archevêque Métropolitain de Kinshasa

«Comme tout Evêque, l’Archevêque de Kinshasa a l’obligation pastorale, dictée par sa sollicitude paternelle, de rendre compte à ses Fidèles, les Prêtres en particulier, du gouvernement ou de l’administration de son diocèse.

C’est dans ce contexte que le jeudi 04 juillet 2024, le Cardinal Fridolin Ambongo a présidé la journée du clergé diocésain durant laquelle les responsables de différents services (Centre diocésain de pastorale, Economat diocésain, Ressources humaines, Conseiller financier, Caritas, Bureau des projets, Ecoles conventionnées, Ecoles privées, Diaconie) ont donné leurs rapports au Clergé de Kinshasa.

Cet exercice synodal qui avait commencé par la méditation de la Parole de Dieu devrait se poursuivre par un moment d’échanges entre le Cardinal, les Responsables des services et l’ensemble du Clergé.

Mais, après plus de 3 heures d’audition des rapports, la rencontre s’est brusquement arrêtée par la volonté d’un Confrère qui avait délibérément choisi de rompre le dialogue et la communion avec l’Archevêque, empêchant les prêtres présents dans la salle de poser des questions sur leurs préoccupations.

Après cette interruption, grande était notre surprise de constater que quelques heures plus tard un document est publié sur les réseaux sociaux.

Le silence observé jusqu’à présent à l’Archevêché permet de comprendre le mobile de cette action qui n’a pour finalité que de jeter de l’opprobre sur l’Archevêque…».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page