ActualitésEcofinNation

Sénat : Nicolas Kazadi visé par deux questions orales avec débat

Au cours de la plénière de la Chambre haute du Parlement présidée le jeudi par Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat, les élus des élus ont examiné deux initiatives du contrôle parlementaire qui ont été déclarées recevables. Il s’agit notamment de deux questions orales avec débat adressées au ministre des Finances, Nicolas Kazadi. La première, initiée par le sénateur Laddy Yangotikala, concerne la situation critique que connaissent les finances publiques du pays et, la seconde du sénateur Célestin Vunabandi a trait à la gestion des biens dits zaïrianisés.

«Les deux initiatives seront notifiées au ministre des Finances», a promis le président Modeste Bahati.

Au cours de la même plénière, le Sénat a envoyé à la Commission Infrastructures le projet de loi relatif à l’aménagement du territoire. C’était au terme d’un débat houleux, consécutif à l’audition par les sénateurs de l’économie de ce texte de loi présentée à la plénière par le ministre Guy Loando pour un examen en seconde lecture.

Ce projet de loi initié par le ministre Loando entend combler un vide juridique d’environ 65 ans dans ce secteur. Quant aux sénateurs, ils ont voulu savoir si cette loi est en synergie avec les autres ministères sectoriels, afin d’éviter un chevauchement dans les attributions, la règlementation de la voirie, et le plan d’aménagement de la capitale.

Le représentant du gouvernement a, dans les explications fournies, rencontré les préoccupations de ses anciens collègues sénateurs, tout en leur résumant le travail abattu par lui depuis son avènement à la tête de ce jeune ministère créé en 2017 et qui est en pleine réforme.

Cette plénière a également donné l’occasion aux sénateurs de voter à l’unanimité la proposition de loi portant création, organisation et fonctionnement de l’Ordre national des ingénieurs agronomes en RD-Congo. Cette loi n’étant pas votée en des termes identiques par les deux Chambres du Parlement, une commission paritaire mixte sera convoquée, a indiqué Modeste Bahati. Question d’harmoniser les vues des uns et des autres sur la matière traitée.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page