ActualitésNationSociété

Des morts dans une opération de traque des délinquants et des enfants de la rue au Lualaba: l’inspecteur général de la Police, Raus Chalwe enquête, Fifi Masuka exposée

La Société civile de la province du Lualaba a annoncé un bilan de 15 morts dans une opération initiée par l’autorité provinciale et menée par la Police, consistant en la traque des délinquants et autres enfants de la rue. D’autres sources ont dressé un bilan «provisoire» de 26 morts alors que des enfants ont été maltraités pendant ces rafles, à en croire les témoignages des femmes en pleurs aperçues dans des extraits vidéos en circulation.

Dans les salons huppés de Kolwezi comme dans les rues du chef-lieu de la province minière du Lualaba, les doigts accusateurs pointent, à tort ou à raison, madame le vice-gouverneur et gouverneur ai. «Une situation embarrassante pour Fifi Masuka, principale responsable actuelle de l’exécutif provincial, exposée et appelée à répondre en premier lieu et plus que quiconque des suites fâcheuses de cette opération lancée par le gouvernement du Lualaba», a commenté un acteur de la Société civile déplorant un excès de zèle dans la gestion du dossier des délinquants et des enfants de la rue au Lualaba.

Aussitôt informé, l’Inspecteur général de la Police nationale congolais -PNC-, le Général Raus Chalwe, a désapprouvé le comportement des éléments de la Police qui ont exécuté cette opération. Le Commissaire divisionnaire a annoncé, par ailleurs, une enquête sur instructions du Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, afin d’établir des responsabilités et punir les coupables.

OK

Articles similaires

Fermer
Fermer