ActualitésDossier à la UneJusticeNation

RDC : Lokondo crie au banditisme judiciaire

Le député Henri-Thomas Lokondo n’est pas resté indifférent au débat sur les événements survenus vendredi dernier au Palais du peuple. Se souvenant d’une causerie qu’il avait à l’époque avec le Professeur Vunduawe Te Pemako, l’élu de Mbandaka déclare: «Le Pr Félix Vunduawe me disait que tout acte posé par l’Assemblée nationale ne peut pas être examiné par le Conseil d’Etat. Ce qui est arrivé aujourd’hui me dépasse sincèrement». Et d’ajouter: «En réalité, l’Assemblée nationale a été fermée en un jour. Cet acte est appelé banditisme judiciaire. Notre justice est politisée à outrance. Ce qui donne lieu à la une République des juges». Pour ce grand tribun de l’Assemblée nationale, le pays est en danger. «Nous sommes les seuls à corriger cette situation. On dit souvent que le fait précède le droit. Et pour nous, ce fait que nous déplorons aujourd’hui, va précéder le droit», a souligné Henri-Thomas Lokondo.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer