RDC: AFDC-A met en garde Olive Mudekereza et Didier Okito

0
9

L’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés -AFDC-A-, Fédération du Sud-Kivu, rompt le silence. Tous ses membres -cofondateurs, comité exécutif fédéral, ligue des jeunes, ligue des femmes, députés, cadres, personnalités et autres- se sont réunis en assemblée extraordinaire au siège du parti, samedi 8 février 2020. Au nombre des sujets inscrits à l’ordre du jour: faire les points sur les provocations permanentes de certains dissidents sans personnalité politique et indignes de leur honorabilité. L’AFDC-A/Fédération du Sud-Kivu a, au cours de cette assemblée extraordinaire, dénoncé le comportement d’Olive Mudekereza et Didier Okito en mal de positionnement. «Que des individus véreux se réunissent en violation flagrante de la Constitution et des Lois de la République, qu’elles sont pourtant appelées à observer, à défendre et à protéger pour l’intérêt suprême de la nation; l’on peut s’étonner que ce comportement soit affiché par des commerçants de l’école de l’économie sauvage se faisant passer pour des politiciens et pasteurs», a déploré l’AFDC-A/Sud-Kivu. Pour ce regroupement politique, cela ne peut-être perçu que comme une haute trahison contre la nation RD-congolaise en général et leurs électeurs en particulier. Se voilant la face et se faisant passer pour des enfants de chœur, a fustigé le regroupement politique, les honorables Olive Mudekereza et Didier Okito ont profité de l’hospitalité légendaire de l’honorable sénateur Professeur Modeste Bahati Lukwebo, pour se faire aligner sur les listes de l’AFDC-A comme candidats députés nationaux, respectivement dans les circonscriptions électorales de Walungu et Bukavu. «Tel est le comportement des hommes manipulés, corrompus, sans conviction, à la recherche du gain facile comme ils en avaient déjà l’habitude depuis la rébellion de 1998 et ne devant que justifier l’argent du sang reçu de leurs désormais maîtres frustrés par la croissance exponentielle de l’AFDC-A sur la scène politique RD-congolaise», ont vociféré les membres de l’AFDC-A/ Sud-Kivu. De peur qu’ils ne s’exposent à des conséquences fâcheuses et proportionnelles à leurs provocations, cette fédération de Bahati Lukwebo met en garde Olive Mudekereza et Didier Okito pour leurs propos mensongers, provocateurs et sans soubassement et leur interdit formellement d’employer des propos médisants, humiliants et discourtois à l’endroit de l’AFDC-A et son autorité morale, le sénateur Professeur Modeste Bahati Lukwebo. Par ailleurs, les membres de l’AFDC-A du territoire de Walungu ont également désavoué et se sont désolidarisés d’avec Olive Mudekereza. Ci-dessous, les déclarations de la Fédération du Sud-Kivu.

Tino MABADA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here