RDC : Mgr Maroy invite le gouvernement à mettre fin aux groupes armés

0
1

Après le Nord-Kivu, la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, poursuit son safari dans la province du Sud-Kivu. Précisément dans la ville de Bukavu où elle a entrepris beaucoup d’activités dans le cadre de sa politique d’être à l’écoute de la population. Jeudi 20 février, elle a échangé avec bon nombre de notabilités de la province dont l’Archevêque de Bukavu, Mgr François Xavier Maroy. Avec le patron de l’Eglise catholique de cette partie de la province du Sud-Kivu, la speaker de la Chambre basse du Parlement a échangé sur les préoccupations de la société. A l’issue de cet échange qui a pris plus de temps, l’Archevêque de Bukavu a donné des précisions sur le contenu de sa rencontre avec la présidente de l’Assemblée nationale. «J’ai beaucoup apprécié la démarche de l’honorable Mabunda qui consiste à écouter la base. Non. Je suis très ému», a souligné le prélat catholique. Et Mgr François Xavier Maroy de poursuivre: «nous avons parlé de l’insécurité qui compromet toute action de développement dans la province du Sud-Kivu». Dans ses propos, l’Archevêque de Bukavu a démontré que la guerre n’est jamais une bonne chose. «La misère de la population est due à la persistance de l’insécurité qui mine la province. Voilà pourquoi, le gouvernement de la République doit mettre tout en marche pour mettre fin à l’existence des groupes armées qui continuent de semer la terreur dans cette partie du pays», a recommandé l’Archevêque François Xavier Maroy, qui n’a cessé de louer l’initiative de la présidente de l’Assemblée nationale d’aller vers la base en vue de récolter ses avis.

Dorian KISIMBA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here