RDC : Les travaux des 9èmes Jeux de la francophonie officiellement lancés

0
88

Désigné comme pays hôte des IXemes Jeux de la Francophonie de 2021 par le Conseil Permanent de la Francophonie du 2 juillet 2019, conformément aux recommandations du Conseil d’orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie, la RD-Congo s’apprête déjà à gagner le pari de réussir l’organisation de cette grande messe sportive et culturelle qui va se tenir à Kinshasa, du 23 juillet au 1er août 2021. Jeudi 12 mars dans la salle de spectacles de Show Buzz, le Ministre d’État en charge de la Coopération et Francophonie, Pépin Guillaume Manjolo, a organisé une conférence de presse à laquelle a pris part le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, ainsi que d’autres membres du comité d’organisation de ces jeux. Cette cérémonie a aussi consacré le lancement officiel des travaux préparatoires de ces 9emes jeux de la francophonie.

Premier à prendre la parole, le ministre de la coopération et Francophonie, en même temps Président national du comité d’organisation des 9emes jeux, a d’abord indiqué que l’objectif de cette activité était de fournir à la presse des informations relatives aux préparatifs ainsi qu’au programme des activités retenues. Ce, avant de procéder à la présentation des membres du comité d’organisation des jeux. Pour sa part, le Directeur national des jeux, Zénon Kabamba Kasongo, a donné les différentes étapes déjà franchies en termes des préparatifs. Il s’agit notamment de la mise en place d’un comité de pilotage, la dotation du siège au comité national des jeux, la prévision d’un budget. Quant aux activités inscrites au programme, il a cité plusieurs disciplines entre autres l’athlétisme, la lutte libre, le basket, le football, le judo, le tennis de table, le handisport, le cyclisme, la lutte africaine, la chanson, les contes et conteurs, la littérature, la photographie, les arts plastiques et visuels, les arts de la rue, la danse de création, la création numérique…

«Nous voulons battre le record en accueillant près de 4000 participants. 22 bâtiments à étages seront construits pour le village des jeux, en plus d’au-moins cinq pavillons qui seront apprêtés pour les compétitions sportives», a laissé entendre le Directeur des jeux.

Au cours de cette cérémonie, le ministre de la coopération et Francophonie a donné des éclaircissements aux préoccupations des professionnels des médias.

Parlant de la pandémie du Coronavirus, Pépin Guillaume Manjolo a rassuré que le gouvernement est mobilisé contre cette maladie, surtout que les jeux vont se tenir en 2021. Quant aux moyens financiers alloués, il n’a pas donné des chiffres précis. Il a simplement indiqué que le budget est imposé par l’Organisation internationale de la francophonie -OIF. Sur le volet sécuritaire, il a rassuré que des mesures seront prises afin que les périmètres des villages et des installations sportives soient bien sécurisés durant la période des jeux. Concernant la délocalisation du site de la Foire internationale de Kinshasa vers le stade  Tata Raphaël, le président national du comité d’organisation a évoqué des raisons de distance, d’accessibilité ainsi que la qualité du sol qui est favorable pour les travaux de construction au niveau du stade Tata Raphaël. Et selon lui, les entreprises qui ont arraché le marché ont rassuré de respecter les délais des travaux afin d’apprêter les infrastructures aussi bien sportives que d’hébergement à temps. « Entre 8 et 10 mois, on peut tout finir », a-t-il indiqué. Et d’ajouter : « Nous sommes un pays qui fonctionne sur base de troc. Il faut capitaliser ces jeux qui donnent l’opportunité d’améliorer les hôtels et d’autres infrastructures de la ville. Ces genres de challenges poussent les pays à s’améliorer. On devra aussi trouver des solutions palliatives au déficit de l’électricité. Nous travaillons dans ce sens avec le ministère de l’énergie ». Concernant la salubrité de la ville, le ministre a souligné que l’opération Kinshasa bopeto lancée par le gouverneur GentinyNgobila qui occupe d’ailleurs le poste de rapporteur au sein du comité d’organisation, permettra à Kinshasa de briller.

«Le Gouverneur de Kinshasa est membre du comité d’organisation. Nous comptons sur lui par rapport à la propreté de la capitale», a-t-il conclu.

Le comité de pilotage au complet

Outre le gouverneur, ce comité est composé de 5 vice-présidents dans l’ordre suivant Amos Mbayo, ministre des Sports, Billy Kambale, ministre de la Jeunesse, Jean-Marie Lukunji, ministre de la Culture et arts, José Mpanda, ministre de la Recherche scientifique, innovation technologique, JolinoMakelele, ministre de la Communication.

Le VPM au Budget, Jean-Baudouin Mayo, et le ministre des Finances, SeleYalaghuli, et son homologue au Commerce extérieur jouent le rôle de conseiller ; alors que le gouverneur de Kinshasa, GentinyNgobila, rapporteur, est assisté dans ses charges par la représentante du Chef de l’Etat en matière de Francophonie et le Dircaba du Premier ministre. 

Font aussi partie de ce comité de pilotage: vice-ministre au Plan, vice-ministre à la Coopération internationale et régionale, un délégué pour chacun de ces portefeuilles du gouvernement: Intérieur, ITPR, Affaires étrangères, PT-NTIC, Santé, Transports et voies de communication, Tourisme, ESU, Communication, Urbanisme et habitat, Affaires sociales chargé des PVH. Les délégués de l’ANR, de la DGM et du Commissaire général de la PNC.

A côté du comité de pilotage, il est également institué le comité exécutif, composé du commissaire exécutif, équivalent sous d’autres cieux, du Directeur des jeux. «Il est assisté par 6 adjoints», a précisé le ministre d’Etat Guillaume Manjolo, signifiant que son rôle est d’assurer l’organisation matérielle et technique des Jeux.

Il sied de rappeler que Kinshasa organise les 9emes jeux de la francophonie en 2021, après Rabat et Casablanca en 1989, Paris en 1994, Antananarivo en 1997, Ottawa et Hull, Canada-Québec en 2001, Niamey en 2005, Beyrouth en 2009, Nice en 2013 et Abidjan en 2017.

Olitho KAHUNGU

Laurent OMBA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here