Covid-19 en RDC: la 18ème CEAC sensibilise ses fidèles sur les mesures prises par le Chef de l’État et formule quatre recommandations

0
33

La 18ème Communauté évangélique de l’alliance au Congo -CEAC- s’engage à soutenir et accompagner les dispositions ainsi que les recommandations que le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a annoncées dernièrement à la nation pour contrer la propagation de la pandémie de Coronavirus. Mandatés par le président représentant légal de cette communauté chrétienne membre de l’Église du Christ au Congo -ECC-, le Révérend Marcel Bunda Bunda, le vice-président représentant légal 1er suppléant en charge de la vie de l’église, le Révérend Philippe Manzali Tsisi et le président général communautaire ad interim des laïcs de la CEAC, le Diacre Claude Mbumba Mabika, ont adressé, tour à tour, un message dimanche dernier à toutes les filles et à tous les fils de cette communauté. Objectif: relayer toutes les mesures prises par le Père de la nation visant à lutter contre cette maladie qui décime à grande échelle l’humanité toute entière. A en croire la deuxième personnalité de la CEAC, cette église, par son autorité première, formule quatre recommandations conséquentes qui accompagnent les dispositions de l’État. Primo, toute autorité de l’église, où qu’elle soit à travers toutes les paroisses du pays, doit veiller à l’application scrupuleuse des recommandations pratiques et idéologiques données par le Chef de l’État, du premier responsable jusqu’au dernier fidèle. Secundo, concernant la prière, la communauté recommande le culte de familles dans toutes les maisons à travers l’église dans la foi, la confession des iniquités, l’humilité, la lecture de la parole et la confiance de Dieu. «Car nous croyons que ce Dieu qui est miséricordieux, s’il nous exauce, il ôtera la maladie et la pandémie au milieu de nous», a renchéri ce pasteur en se référant au livre de 2 Corinthiens 7:14. Tercio, la haute hiérarchie de la CEAC exhorte et recommande à toutes les structures médicales, notamment les centres de santé et de référence ainsi que tous les points de soins d’être prêts à prêter main forte à tout cri d’alarme du Président de la République ou d’une autre structure de l’État pour une prise en charge des cas qui pourraient être nécessaires à quelques temps que ce soit. Quarto, la CEAC recommande à toutes les structures de base, à savoir: le laïcat, les papas, les mamans et les jeunes de continuer à développer les dispositions pour soutenir les serviteurs de Dieu à plein temps. «Nous devons savoir que c’est à pareil moment que Dieu ne cesse de faire l’histoire de l’humanité et d’éclater sa gloire pour que nous puissions renforcer et reprendre encore notre confiance totale en Dieu. Nous voulons qu’en ce moment, nous puissions encore mettre en œuvre notre foi, notre obéissance devant Dieu de miséricorde afin que la RD-Congo recouvre le chemin de la paix et d’une bonne marche», a fait savoir le Pasteur Monzali. De son côté, le président général communautaire a.i. des laïcs de la 18ème CEAC a, quant à lui, attiré l’attention des membres de ce ministère qu’il dirige sur l’existence effective du Covid-19 à Kinshasa. Pour le Diacre Claude Mbumba Mabika, la pandémie du Coronavirus n’est pas un rêve ni une tromperie; c’est plutôt une réalité vraie au regard des conséquences désastreuses enregistrées et causées par ce virus. «Le Coronavirus est parmi nous. Il est en train de faire des ravages», a souligné ce jeune diacre de la paroisse du Rocher de la Cité Maman Mobutu, dans la commune de Mont-Ngafula. Il a également profité de cette occasion pour continuer à encourager toutes les mesures louables et courageuses prises par le premier parent RD-congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, relayées par les services spécialisés et appuyées, d’après lui, par le président représentant légal, le Révérend Marcel Bunda Bunda. Lesquelles consistent entre autres à se laver fréquemment et soigneusement les mains. En clair, Claude Mbumba a invité les uns et les autres à respecter scrupuleusement les règles d’hygiène y afférentes. Le culte étant momentanément interdit dans les paroisses pour éviter le regroupement des fidèles pouvant favoriser la propagation de la pandémie. Il n’a pas manqué d’évoquer, dans son adresse, l’importance de la prière en ce moment de crise. «En tant qu’église, n’oublions pas de continuer à vaquer à la prière dans nos maisons; à compter sur Dieu qui est capable de tout; qui est le Tout Puissant, capable de vaincre toute maladie; toute pandémie; toute épidémie», a-t-il exhorté en concluant  qu’«avec Dieu, nous ferons des exploits». Le Pasteur Philippe Monzali et le Diacre Claude Mbumba étaient entourés, lors de leurs messages respectifs, du Révérend Étienne Khonde et de Nixon Kumbu, respectivement Pasteur coordonnateur du district ecclésiastique Kin Mission/Église du Rocher et représentant provincial adjoint de la CEAC/Kinshasa.

OK

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here