Sports

Traoré gifle Renaissance, Mazembe l’emporte

Fini la polémique. Mazembe stoppe les ardeurs du FC Renaissance et s’adjuge de nouveau le titre de champion de la Super coupe du Congo.
Auteur d’un triplé, Adama Traoré gifle la bande à Roum Matumona qui, pour la toute première fois depuis son existence, disputait cette coupe après son sacre à la Coupe du Congo. Les Renais y ont cru, mais ils ont manqué d’arguments solides pour brûler la politesse aux Corbeaux habitués aux grands défis. Renaissance perd son premier combat face à un géant du football africain.
Prochain test, le 14 septembre dans un duel fratricide contre le DCMP en ouverture de la Division I.
Mazembe sort tête haute dans un duel annoncé fracassant face à la jeune formation de FC Renaissance tout juste auréolé d’un titre de champion de la Coupe du Congo et de vainqueur de l’EPFKIN.
Avec un Adama Traoré en flamme, les Corbeaux ont empêché les Renais d’entamer de plus belle cette nouvelle saison, hier dimanche 28 août au stade Joseph Kabila à Kindu, dans la province de Maniema. A lui seul, le Malien a violé, à trois reprises, les cages des Renais. Bien servi par Issama Mpeko, il sort son grand jeu peu avant la fin du premier quart d’heure en trouvant le chemin de filet. Deux minutes ne s’écouleront pas avant que Traoré ne revienne à la charge pour écorcer l’addition.
A 2-0, les supporters de Renaissance, rassemblés dans différents coins de Kinshasa pour suivre cette rencontre, croient encore au miracle. Désemparés, ils ne désespèrent pas. Sur le terrain, les coéquipiers de Matumona Zola Roum ne tarderont pas pour réagir. On joue la 20ème minute lorsque Robert Wilangi trompe la vigilance de Kidiaba et réduit le score en faveur des siens. Le score restera de 2-1 jusqu’à la pause.
 
Après le jus, les deux protagonistes multiplient des assauts sans toutefois atteindre le but. Adama Traore va ressurgir à la 62ème et va inscrire le but victorieux. Le Malien stoppe ainsi les ardeurs du FC Renaissance.
Mazembe reçoit officiellement le titre de la Division I
Ce but a sonné le glas pour les Renais qui ne parviendront jamais à revenir à la hauteur des Corbeaux dans cette rencontre.
Mazembe, invaincu au pays depuis l’entrée en fonction du technicien français, Hubert Velud, s’adjuge une nouvelle fois le titre de Super du Congo. Renaissance perd son premier combat face à un géant du football africain. Prochain test, le 10 septembre dans un duel fratricide contre le DCMP en ouverture de la Division I. Au terme de ce duel des champions, les protégés du chairman Moïse KatumbiChapwe ont officiellement reçu le titre de Division I qu’ils ont remporté depuis le mois de juin. En plus du trophée, les Badiangwena empoché 25 médailles de la part de la LINAFOOT.
Programmé à 15h30, le duel entre les vainqueurs du championnat national et de la Coupe du Congo a, pour de raison d’éclairage, commencé 45’minutes plus tôt. Et, selon le coach de TPM, Hubert Velud, ce duel, s’inscrivait dans le cadre des préparatifs des demi-finales de la CAF-C2 que ses poulains disputeront face aux tunisiens de l’ES Sahel.
«C’est un titre qu’il faut aller chercher ce dimanche. Gagner un trophée de plus est très important pour moi. Au-delà du titre, c’est un match de préparation pour les demi-finales de la CAF-C2», avait dit le coach la veille de cette rencontre reportée à maintes reprises pour des raisons d’ordre logistique.
LOI
GLM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer