Sports

RDC : Serge Nkonde échange avec les dirigeants des clubs de football

Le respect strict de la loi sportive, la construction des stades pour l’encadrement de la jeunesse, l’exemption de la taxe aéroportuaire dite go pass pour les déplacements des délégations sportives dans le cadre des compétitions et l’exemption de la taxe Covid-19 pour les délégations en déplacement, tels sont les projets qui ressortent de la discussion entre le ministre des Sports et Loisirs, Serge Chembo Nkonde, et l’association de dirigeants des clubs de football congolais -ADFCO. Cette rencontre a eu lieu jeudi 6 mai au stade des Martyrs de Kinshasa. Quelques jours après la prise officielle de ses fonctions, le désormais patron des sports RD-congolais a, avant tout, jeté son dévolu sur le sport roi afin de s’enquérir de différentes suggestions et propositions de cette discipline pour un avenir radieux du football RD-congolais.

«Il faudrait retenir de notre entretien que le ministre a promis d’évoluer avec nous en terme d’échanges dans les décisions afin de voir ce sport roi qui est le football, aller de l’avant. Le ministre innove aujourd’hui qu’aucune décision en ce qui concerne le football ne pourrait être prise sans la consultation des dirigeants de football au Congo», a fait savoir Lambert Ossango, participant et président de l’Académie Rangers. Et d’ajouter: «il faudrait également retenir que nous lui avons présenté un petit mémo axé sur quelques aspects, entre autres le transport aérien. Et au-delà de ce transport, nous lui avons poser quelques petites difficultés que nous éprouvons dans les déplacements vers l’intérieur du pays, dans le cadre du championnat national. Concernant la taxe Covid, nous avons demandé au ministre de la revoir et si possible que l’Etat puisse la prendre en charge. Il y a également taxe dite go pass au niveau des aéroports».

Abordant la question sur la prise des décisions sur le choix du sélectionneur au sein de l’équipe nationale, Lambert Ossango a répondu en ces termes: «nous avons échangé avec le ministre sur l’affaire du choix d’un sélectionneur national. Il faudrait aussi que les dirigeants puissent donner un point de vue dans ce sens-là. Il n’est pas question que les choses se passent simplement au niveau d’une structure sans toutefois que les autres s’y impliquent». Et de conclure: «le ministre a également épinglé que la réussite sera totale, c’est-à-dire que c’est une affaire de tous». Par ailleurs, ces échanges pleinement réussis, ont connu la participation de plusieurs dirigeants sportifs, entre autres le Secrétaire général aux sports, Barthélémy Okito, le président de l’AC Dibumba, Guy Mafuta et bien d’autres.

Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Fermer
Fermer