Sports

Linafoot 2016-2017: FC Renaissance exempté des préliminaires

Fini la polémique. Sur décision du comité exécutif de la Fédération congolaise de football association -FECOFA-, le FC Renaissance du Congo est exempté de la phase des préliminaires de la Ligue nationale de football -LINAFOOT. En qualité des champions du Congo, les poulains de Daouda Lupembe sont qualifiés pour jouer la phase des poules de l’édition 2016-2017 du championnat national Division I. Selon Grégoire Badi Ediba, secrétaire général de la FECOFA, cette décision de l’instance faitière du football RD-congolais fait suite à la modification du règlement en vigueur depuis plusieurs années. Il a, en plus,  indiqué que cette modification du règlement est intervenue lorsque le FC MK avait remporté, pour sa première fois, la Coupe du Congo en 2013. «Cette modification, intervenue lorsque le FC MK avait été sacré champion du Congo pour la première fois, n’a jamais été sujet d’une autre modification. Ainsi, lorsque la même équipe avait succédé à elle-même, une année plus tard, l’équipe qui était placée en ordre utile au classement de cette édition de la Coupe du Congo devrait être admise aux éliminatoires des tournois pour la montée au championnat national de la LINAFOOT», a précisé le service de communication de la FECOFA, appuyé par le 6ème vice-président de la FECOFA, Théobald Binamungu. Toutefois, cette position de la FECOFA contraste avec celle exprimée le 10 juillet par Jeef Kapondo, président de la LINAFOOT. D’après Kapondo le FC Renaissance ne devrait pas participer automatiquement à la phase des poules du championnat national d’élite. «Le FC Renaissance ne joue pas d’office la LINAFOOT. Il ne pourra jouer la LINAFOOT que lorsqu’il obtiendra son visa aux préliminaires que va organiser la FECOFA. Donc, on ne peut pas compter le FC Renaissance parmi les clubs qui vont faire partie de la LINAFOOT, puisqu’il y a un préliminaire qui devra être organisé au niveau de la fédération pour être éligible au championnat de la LINAFOOT», avait-t-il expliqué au cours d’une conférence de presse. N’étant pas d’accord avec cette position de la LINAFOOT, les dirigeants de Renaissance avaient promis de saisir la FECOFA pour trancher l’affaire. Ils ont obtenu gain de cause.
GLM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer