Sports

Le Gabon présente Samba, mascotte officielle de la CAN 2017

Début 2017, le Gabon organisera la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations -CAN. Vendredi 25 mars dernier au stade de Franceville, le Gabon a solennellement présenté la mascotte officielle de cette grande compétition africaine. Porte-étendard du plus grand événement sportif du continent, la panthère noire Samba a fait ses premiers pas dans ce stade décoré aux couleurs nationales par des milliers de supporteurs venus encourager leur équipe. Symbole même de la puissance et de la grâce, Samba, à en croire les propos des organisateurs de cet événement, accompagnera en toute fraternité les joueurs et le public sur les pelouses de l’exploit. Présent lors de cette cérémonie, le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, n’a pas hésité un seul instant à vanter les vertus fédératrices du sport roi. «Le football, plus qu’aucun autre sport, favorise la cohésion et affirme l’égalité de tous dans l’effort. Des valeurs qui sont au cœur de ma vision pour le Gabon », a affirmé le Chef d’Etat gabonais. Après le stade, la mascotte s’est rendue à Potos, l’un des quartiers de Franceville où une foule immense l’attendait dans le cadre d’un grand concert gratuit ponctué d’animations. Un événement de grande envergure, la CAN attirera sans aucun doute beaucoup de monde au Gabon et Samba aura entre autres rôles d’annoncer la chaleureuse hospitalité à tous les invités. Déjà, le Président de la République gabonaise a, comme pour donner le ton, accordé une audience au Palais de Franceville à Gianni Infantino, le tout nouveau président de la Fédération internationale de football association -FIFA-, et Issa Hayatou, le président de la Confédération africaine de football -CAF. Ces trois personnalités ont, ensemble, fait un tour d’horizon de grands défis préalables à l’organisation de cette grand’messe sportive. Gabon, dernière étape de sa première tournée officielle qui l’a conduit au Soudan du Sud, à l’Ethiopie et au Djibouti après son élection à la tête de la FIFA, Gianni Infantino a démontré son attachement au développement du football africain.
BBS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer