Sports

Coupes interclubs africaines : les RD-Congolais confirment leur supériorité

Après le Championnat d’Afrique des nations -CHAN Rwanda 2016-, voici la compétition interclubs africaine où quatre clubs de la RD-Congo entrent en lice. En 32ème finale de la Ligue des champions et en Coupe de la Confédération africaine de football -CAF-, VClub de Kinshasa et Saint Eloi Lupopo ont réussi leur début en s’imposant respectivement, 3-0, face au Mafunzo de Zanzibar et, 2-0, devant Bandari du Kenya.
Les clubs de la RD-Congo, engagés dans les coupes interclubs africaines, ont confirmé leur supériorité pour leur première sortie. VClub et FC Lupopo ont, ce week-end, ouvert le bal en 32ème de la Ligue des champions et en Coupe de la CAF. VClub a joué, samedi 13 février 2016 à Zanzibar, contre Mafunzo. Le club vert et noir de Kinshasa s’est imposé 3-0 et a confirmé sa bonne forme. Les hommes de Florent Ibenge n’ont pas pu déployer leur grand jeu face à une équipe cantonnée dans son camp ne jouant à la défensive. Une sacrée victoire permettant à VClub de prendre une option de qualification, deux semaines avant le match retour à Kinshasa. VClub a même fait le break dès la première période. Les trois buts ont été inscrits sur balles arrêtées. D’abord à la 4ème minute par Ekanga, l’international Ngudikama Emmanuel à la 29ème minute et Ngonda peu avant la mi-temps. Florent Ibenge a aligné trois Léopards, champions d’Afrique au Rwanda, notamment le capitaine Guy Lusadisu, Emmanuel Ngudikama et le défenseur central Padou Bompunga. Comme en 2014, VClub a débuté cette compétition à la 32ème de finale et avait atteint la finale, perdue face aux Algériens d’Entente Sétif. En Coupe de la CAF, l’autre représentant de la RD-Congo, le FC Lupopo s’est imposé, 2-0, face au club kenyan de Banari, dimanche 14 février 2016 au stade Kibassa Maliba à Lubumbashi. Les réalisations des Lushois ont porté la signature de Crispin Mungalu et Héritier Makambo respectivement à la 36ème et 84ème minute. Les Cheminots se déplaceront pour le match retour dans deux semaines au Kenya.
Gautier IMBENI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer