Sports

Championnat par équipe de Karaté traditionnel Shotokan: Les hostilités démarrent ce samedi au Lycée Ntinuwene

Samedi 4 septembre 2021, Kinshasa va vibrer au rythme de la 1ère édition du Championnat de karaté traditionnel Shotokan en version Kumité et kata par équipe. Le Lycée Ntinuwene de Limete va servir d’arène pour les combats au menu de cette édition initiale. 30 clubs kinois, venus des différentes ententes sportives, vont en découdre lors de cette compétition, organisée par la Fédération congolaise de karaté traditionnel Shotokan -FECOKAT- que préside Me Etienne Herady Ngoy.

L’organisation de cette épreuve sportive intervient quelques jours après la tenue avec brio d’un autre championnat provincial de karaté traditionnel Shotokan dans la catégorie Kumité et kata en individuel. De quoi réjouir Me Etienne Herady Ngoy qui entend promouvoir et vulgariser cette discipline sportive pour ainsi contribuer à l’encadrement de la jeunesse.  

«La première édition du championnat provincial de karaté traditionnel Shotokan/ Kumité et kata a été une totale réussite. Nous sommes très satisfaits, car le bilan est positif. On a pu détecter des talents prometteurs», s’est réjoui le président de la FECOKAT, annonçant, dans la foulée que «les vainqueurs de ce championnat vont représenter la ville de Kinshasa au prochain championnat national qui aura lieu à Kolwezi au mois de décembre».

Après Kinshasa, Me Etienne Herady Ngoy, fort de sa ceinture noire 5ème dan en karaté Shotokan JKA, brûle d’ambitions. Sur fonds propres, il entend organiser incessamment le championnat du Grand Katanga de la discipline avant d’abriter, l’année prochaine, le championnat d’Afrique, et l’année d’après le championnat du monde. «Après le championnat du grand Katanga, on vise le championnat national, puis l’année prochaine, nous allons nous battre pour la tenue, ici en RD-Congo, du championnat d’Afrique et en 2023 du championnat du monde du Japan Karaté association -JKA. Avec toute humilité, je vous assure que c’est sur fond propre que je compte organiser tous ces événements. Je n’ai reçu aucun appui du gouvernement RD-congolais. C’est par amour et par sentiment patriotique que je le fais», a-t-il mentionné. Et de souligner: «Nous voulons vraiment relier les études au sport, c’est-à-dire implanter le programme de sport étude en RD-Congo et promouvoir l’élite sportive, car la jeunesse est une pépinière de détection des jeunes talents». Son leitmotiv est d’offrir à la RD-Congo «des pratiquants des arts martiaux avec quelque chose dans la tête».

Créée depuis 2005, la Fédération congolaise de karaté traditionnel -FECOKAT- a officiellement été reconnue comme fédération sportive en 2012 et travaille en collaboration avec Japan karaté association -JKA-, International traditional karaté fédération -ITK- et International Shotokan karaté fédération -ISK-, dirigées respectivement par Gichin Funakoshi -fondateur du style de karaté Shotokan-, Hidekata Nishiama et Okazaki. Contrairement au karaté do, le karaté traditionnel shotokan est une discipline sportive avec laquelle les combats s’organisent sans tenir compte de la masse corporelle des athlètes. 

Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Fermer
Fermer