Sports

CAN Gabon 2017: les Léopards là ont fait rêver tout un pays

Eliminés en ¼ des finales par les Blacks Stars ghanéens, 1-2, les Léopards de Florent Ibenge sortent de la CAN par la grande porte. Combatifs, engagés et une culture de la gagne en gestation, les poulains de Florent Ibenge peuvent penser au Mondial.
La Coupe d’Afrique des nations est bien finie pour les Léopards de la RD-Congo. Les Léopards de Florent Ibenge ont quitté la prestigieuse compétition africaine à la suite de leur défaite, 1-2, en ¼ des finales face aux Blacks stars du Ghana, le dimanche 29 janvier au stade d’Oyem. Une défaite qui vient briser les rêves de toute une République. En effet, la plupart de RD-Congolais voyaient cette équipe en finale. Le destin en a décider autrement.

Pourtant, les poulains de l’unique entraineur africain dans cette coupe ont sérieusement mis en difficulté l’équipe ghanéenne durant toute la rencontre. D’entrée de jeu, les Léopards ont allumé la mèche offensive. A la 6ème minute, le capitaine, Dieumerci Mbokani a manqué d’ouvrir la marque profitant d’une mauvaise remise sur le portier ghanéen. L’attaquant RD-congolais de Hull city n’a pas réussi à trouver le fond de filet ghanéen sauvé par le poteau. Très présent mais malchanceux, Mbokani s’est offert pas mal d’occasions qui n’ont pas inquiété le camp adverse. Ayant subi la domination RD-congolaise durant la première manche, en deuxième mi-temps, les Blacks stars du Ghana vont se montrer plus offensif avec plusieurs assauts dans la surface fatale RD-congolaise. Et à la 62ème minute de jeu, Wakaso Mubarak va profiter d’une inattention de la défense RD-congolaise pour trouver Jordan Ayew pour l’ouverture du score. Mais les RD-Congolais n’attendront pas longtemps pour remettre les pendules à l’heure. Cinq minutes après, soit à la 67ème minute, les Léopards vont égaliser par Paul-José Mpoku d’une frappe en plein lucarne. Le match est relancé.
Cap vers la Russie
A la 77ème minute, sur un contre d’Atsu dans la surface de vérité, Lomalisa fait faute et l’arbitre accorde un penalty pour les Ghanéens. André Ayew s’en charge et signe le deuxième but pour les siens. Les Léopards tombent les armes à la main, car ni Cédric Bakambu ni Dieumerci Mbokani, non plus Kabananga ne trouveront les filets adverses. Durant cette CAN, les experts se sont accordés pour dire que «la RD-Congo dispose d’une équipe ayant une âme et les atouts pour gagner le Mondial», avait déclaré Claude le Roy, l’ex-entraineur de Léopards passé chez les Eperviers du Togo. Florent Ibenge a réussi à bâtir une équipe aux grandes ambitions.
«Qualifier l’équipe au Mondial 2018 en Russie et gagner la CAN 2019 sont là mes grandes priorités», avait déclaré Florent Ibenge dès sa prise de fonction. Et ces Léopards là sont bien partis pour la qualification au Mondial 2019. Les coéquipiers de Paul-José Mpoku occupent d’ores et déjà la première place au classement des éliminatoires du Mondial Russie 2019. Avec Ibenge, le 11 national de la RD-Congo est devenu une équipe qui séduit les RD-Congolais de la Diaspora. Plusieurs joueurs évoluant à l’étranger ont accepté l’invitation des Ibenge. Britt Asombalanga, Gaël Kakuta, Nkunku du PSG et Steve Nzonzi sont là les quelques futurs Léopards. Un rappel de troupe pour une équipe aux grandes ambitions.
Guylain LUZAMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer