Société

UNIKIN : Le buste de Mgr Luc Gillon rénové

Bâtisseur, fondateur et ancien recteur de l’Université Louvanium, actuelle Université de Kinshasa -UNIKIN-, Monseigneur Luc Gillon a été l’objet des hommages lui rendus dimanche 29 novembre 2020 par les anciens de la Colline inspirée. A l’occasion de la commémoration du centenaire de sa naissance, l’Association des anciens étudiants de l’université catholique de Louvanium, Unaza-Unikin -ALMA-, a procédé à l’inauguration de son buste rénové à quelques mètres de l’entrée du Bâtiment administratif de l’UNIKIN.

A l’initiative du professeur Gilbert Kabanda, président des Anciens étudiants de l’Université catholique de Louvain, UNAZA-UNIKIN -ALMA-, le buste de Mgr Luc Gillon a été rénové et dévoilé au public le dimanche 29 novembre 2020 à l’occasion du centenaire de naissance du fondateur de l’UNIKIN. Ce monument est posé à l’entrée du Bâtiment administratif de l’UNIKIN.

A l’occasion, une messe a été dite dans la paroisse universitaire de Notre Dame de la Sagesse en l’honneur de Mgr Luc Gillon à qui des hommages mérités ont été rendus pour son combat pendant de longues années en faveur de la formation d’une élite intellectuelle RD-congolaise solide. «Malheureusement, notre université n’est plus comme elle était vers les années 70. Elle n’est plus comptée parmi les 100 meilleures universités du monde», regrette Gilbert Kabanda, président de l’ALMA. De son avis, seule la volonté du corps académique pourrait faire revenir cette alma mater au rang des meilleures universités comme jadis. «Vers les années 70, l’UNIKIN était comptée parmi les 4 grandes universités sub-sahariennes. Pour redonner ses lettres de noblesse à cette institution d’enseignement, il nous faut une volonté des autorités de l’université. ALMA, de son côté, ne croise pas les bras. Elle essaie de tout faire pour que cela puisse arriver», a-t-il souhaité.  

Tour à tour, les membres de l’ALMA ont rendu des témoignages poignants sur le vécu de Mgr Luc Gillon. Ces témoignages ont permis aux autres membres de se faire une idée du profil de cet homme d’église et de science. «C’est ma première fois d’entendre parler de Mgr Luc Gillon. Après cette manifestation, je me suis rendu compte qu’il fut un homme aux qualités exceptionnelles», a fait savoir un membre d’ALMA. Et un autre d’ajouter: «Le mal est que nous sommes dans un pays où les vrais modèles qui devraient servir de repère aux jeunes générations sont enfouis dans les décombres de l’histoire. Je dis merci à tous ceux qui ont contribué à l’édification de cette œuvre».

Né le 15 septembre 1920 à Rochefort, Luc Gillon a été ordonné prêtre séculier à Malines en 1946. Il a entrepris des études de doctorat en sciences physiques à Louvain en 1952 avant de gagner le Congo Belge pour assumer les fonctions de recteur de la nouvelle Université Catholique de Louvanium à Léopoldville. Mgr Luc Gillon est décédé le 5 juin 1998 à Bruxelles à l’âge de 77 ans. La cérémonie des hommages rendus à cette figure emblématique de l’UNIKIN, a connu la participation du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Désiré-Cashimir Kolongele, du recteur de l’UNIKIN, professeur Daniel Ngoma, de l’ambassadeur du Royaume de la Belgique, Johan Indekeu, et autres personnalités de la crème scientifique du pays.

Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer