Société

Pour répondre à l’engagement social de leur initiation, les BYM lancent la MUSODHEB

Les Bilenge ya mwinda -BYM- ont récemment institué une structure dénommée Mutuelle de solidarité et développement des héritiers BYM -MUSODHEB. Elle a officiellement été lancée le dimanche 22 avril 2018 lors de sa première assemblée générale tenue au CS Cardinal Monsengwo. Les élections organisées à cette occasion ont porté Matthieu Kasongo de la paroisse Saint François de Sales à la tête de la MUSODHEB.
 
Une nouvelle ère s’ouvre au sein de la communauté Bilenge ya mwinda -BYM-, groupe de formation des jeunes de l’Eglise Catholique, avec la création de la Mutuelle de solidarité et développement des héritiers BYM -MUSODHEB. Regroupant les BYM de toutes les générations, la mutuelle a été portée sur le font baptismal dimanche 22 avril 2018 à la faveur de sa première assemblée générale tenue en la salle polyvalente du Complexe scolaire Cardinal Monsengwo.
Maintes activités ont été au menu de cette première assemblée générale déroulée dans une ambiance bon enfant et très sereine au vue de la considération et de l’importance accordées à cette structure à même d’amener les jeunes de la lumière à faire face aux défis du monde actuel et à bâtir un monde meilleur où il fait beau vivre pour tout le monde.
Pour ce faire, les participants ont été repartis en groupe de huit afin d’examiner minutieusement chaque compartiment des statuts et règlement d’ordre intérieur. Sur base des rapports fournis par chacun des groupes, l’on a procédé à l’amendement et à l’adoption des premiers textes devant régir la mutuelle puis à l’élection de ses animateurs de la base au sommet. Au niveau de la base, les BYM se sont regroupés d’abord par doyenné pour désigner les différents points focaux et ensuite par région apostolique pour élire les chargés des Relations publiques. Il s’en est suivi des élections des membres du comité directeur. Trois candidats ont concouru pour le poste de coordonnateur après avoir exposé chacun les motivations pour lesquelles ils s’alignent dans la course et présenté leur projet. Matthieu Kasongo a été le vainqueur de ces élections suivi d’Ewing qui va le seconder dans sa charge. La même procédure a été appliquée pour élire le secrétaire et le trésorier. Après élection, Matthieu Kasongo, le tout premier coordonnateur de la MUSODHEB, ému, a remercié tous ceux qui ont porté leur choix sur sa modeste personne et a imploré le soutien de tous les membres de la mutuelle pour pouvoir accomplir sa tâche et répondre convenablement aux besoins criant de la communauté ayant interpellé ses dons et talents.
Dans son mot de circonstance, l’initiateur diocésain des BYM, abbé Perene Musimu, a tenu à circonscrire l’émergence de ce projet qui, à ses yeux, est ambitieux et porteur d’avenir. «A l’occasion de la tournée de doyenné que j’ai faite en début de mon mandat comme initiateur diocésain, parmi les intuitions lancées, j’ai sorti le rêve, qui m’habitait, de pouvoir nous organiser et nous prendre en charge de manière à être plus efficace du point de vue social, car l’initiation nous forme à un engagement ecclésial et social», a déclaré. Et d’enchaîner: «Force est de constater que l’engagement social des BYM est faible sinon invisible. Ainsi, j’ai lancé cette idée afin de prendre conscience de ce que peut être la force de frappe de notre engagement si nous nous mettons ensemble pour un agir commun».

Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer