Société

Reddition de Sheka: la MONUSCO va collaborer avec Kinshasa

La MONUSCO est déterminée à accompagner la justice RD-congolaise pour traquer le chef de la milice Maï-Maï Nduma Defense of Congo Ntabo Ntaberi dit «Sheka» et pour initier des poursuites judiciaires conformes aux règles du droit. Elle l’a fait savoir dans un communiqué publié mercredi 26 juillet 2017. Ce communiqué a révélé que ce milicien s’est rendu, le même mercredi, aux forces de la MONUSCO en pleine conscience et connaissance du fait qu’il fait objet d’un mandat d’arrêt. «La MONUSCO a un accord permanent avec le gouvernement de la RD-Congo qui garantit que toute personne sous sa supervision remise aux autorités nationales soit traitée dans le respect des Droits de l’homme», a signifié ce communiqué. Visé par un mandat d’arrêt pour crimes contre l’humanité, émis par les autorités judiciaires RD-congolaises, Ntabo Ntaberi dit «Sheka» aurait été à la base des viols massifs dans la partie Est du territoire national et fait partie de ces citoyens RD-congolais soumis à des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies.
LOI 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer