Dossier à la UneNationSociété

Infrastructures routières : Députés et sénateurs du Bas-Uélé chez Alexis Gisaro

Les députés et sénateurs de la province du Bas-Uélé ont rencontré le ministre d’Etat en charge des Infrastructures et des Travaux publics -ITP-, Alexis Gisaro, à qui ils ont présenté le tableau sombre des routes de leur province. Au patron des ITP, les parlementaires ont exprimé le souci de leurs électeurs qui ne cessent de déplorer la dégradation accrue des routes sur l’ensemble de leur province. En réalité, leur souci était de demander à Alexis Gisaro de penser à la réhabilitation de toutes les voies de communication de cette partie du pays. Aux préoccupations du caucus des députés et sénateurs du Bas-Uélé, le ministre d’Etat avait déjà trouvé des solutions parce que le problème de ces routes se trouve être intégré dans le programme intérimaire du ministère des Infrastructures et des Travaux publics. La réaction du ministre d’Etat Gisaro a grandement réjoui les parlementaires de la province du Bas-Uélé. Une rencontre fructueuse entre le patron des ITP et les élus de la province précitée.

«Il était temps de plaider pour nos populations pour redémarrer les activités économiques dans ce coin du pays. Voilà pourquoi nous sommes venus présenter les problèmes des routes dans la province du Bas-Uélé au ministre d’Etat en charge des ITP. Parce que comme vous le savez toutes les activités sont paralysées avec comme conséquence le chômage au niveau des jeunes», a souligné le porte-parole du caucus des élus du Bas-Uélé. Pour sa part, le ministre d’Etat Alexis Gisaro a reconnu que le souci soulevé par les parlementaires a déjà trouvé sa place dans le plan d’action du ministère des ITP. «Les routes évoquées par les députés et sénateurs du Bas-Uélé sont déjà programmées par le ministère. Et au moment opportun, tout sera mis dans en musique», a rassuré Alexis Gisaro.

Dorian KISIMBA  

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page