Société

RDC : La FLEM renforce en capacité les OSC-PVH de Kinshasa

Le Centre Bondeko de Kinshasa, dans la commune de Limete, est, depuis le 3 mai 2021, le théâtre d’une session de formation de renforcement de capacité des Organisations de la Société civile -OSC- s’occupant des Personnes vivant avec handicap -PVH. Exécutée par la Fondation lève-toi et marche -FLEM-, avec le financement de l’Union européenne, de la Coopération autrichienne et de la Caritas Autriche, cette session de formation porte sur le développement organisationnel, le plaidoyer et le handisport. Elle va se clôturer le 8 mai prochain à la faveur d’une cérémonie à laquelle Irène Esambo, ministre déléguée aux Affaires sociales chargée des PVH et autres personnes vulnérables, est annoncée.

A l’ouverture des assises, lundi dernier, Amédée Chapenda, assistant financier et administratif à la FLEM et représentant de la Sœur Liliane Mujing, coordonnatrice de cette fondation, a dévoilé l’esquisse de la formation qui va être dispensée aux 35 membres des OSC-PVH y conviés. «La formation sur le développement organisationnel comprend 4 modules: Principes et pratiques de la vie associative; Principes et pratiques de la bonne gouvernance; Ténue d’une réunion; Réseautage», a-t-il révélé, expliquant que le module sur le réseautage va permettre aux OSC d’assimiler les mécanismes et les avantages de se constituer en réseau en vue de mener des actions efficaces en faveur des PVH. Ce module, clôturé hier mardi 4 mai 2021, a marqué la fin de la première partie de la formation axée sur le développement organisationnel.

«Nous entamerons ensuite la formation sur les techniques et pratiques de plaidoyer durant environ deux jours. Elle va déboucher sur la rédaction pour chaque organisation présente d’un plan opérationnel à suivre dans chaque association», a renseigné Amédée Chapenda, non sans faire savoir que les deux derniers jours seront consacrés aux notions et pratiques de handisport. Un accent particulier, a-t-il souligné, sera mis sur le volleyball assis, discipline phare de handisport.

Le lancement de la formation a constitué, au travers de l’exposé sur les principes et pratiques de la vie associative, un moment idoine au cours duquel il a été passé en revue les différents problèmes et difficultés auxquels les PVH font face à travers toute l’étendue de la RD-Congo. Un débat houleux a été engagé entre les participants, au nombre desquels des invalides, aveugles, albinos, etc., pour dégager, de manière anticipative, les axes majeurs d’une ligne de conduite qui valorise les PVH.

Il sied de noter que cette session de formation n’est destinée qu’aux OSC-PVH de la ville de Kinshasa, celles de certaines autres provinces l’ayant déjà suivie. Les Organisations participantes ont été sélectionnées sur base de leur connaissance des notions de plaidoyer et des activités y relatives menées. «Nous avons considéré ce critère pour élever le niveau de débat et partir de l’analogie, en tenant compte de l’expérience vécue, pour déboucher sur des théories formelles», a-t-il précisé.

Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer