Société

PAM remporte du Prix Nobel de la paix

À travers le travail effectué par le Programme alimentaire mondial -PAM-, ou Word food programme -WFP- en anglais des Nations unies en RD-Congo, le deuxième Objectif de développement durable -ODD- qui consiste à lutter contre la faim, n’a souffert d’aucune peine. L’engagement était ferme. À travers tout le pays, le PAM a réalisé des descentes d’aide alimentaire dans les coins et recoins de l’espace RD-congolaise, soutenant hommes, femmes et enfants en situation de crise alimentaire. Ce travail dirigé vers la réalisation des ODD a mérité un geste d’encouragement sur le plan mondial, dans la mesure où lutter contre la faim est un grand pas dans le processus du maintien de la paix dans un pays.

Le vendredi 09 octobre 2020, cette organisation de la mission onusienne en RD-Congo a reçu le Prix Nobel de la paix par le Comité Nobel norvégien pour ce grand travail abattu. Apprenant la nouvelle, le personnel du PAM, à travers un communiqué de presse envoyé au journal Africanews, s’est dit très fier de la reconnaissance que le PAM a reçu en ce jour. «Tous les collègues, jour après jour, contribuent à nous amener à ce stade. Mais, il s’agit surtout d’une réalisation collective. Nous partageons notre fierté avec tous ceux qui travaillent avec le PAM pour lutter contre la faim et améliorer les conditions de paix dans les zones de conflit: les agences des Nations unies, les ONG et la Société civile, les partenaires gouvernementaux et les gouvernements donateurs doivent tous être aussi fiers que nous parce que cette reconnaissance est également la leur», a déclaré Susana Rico, représentante a.i. du PAM en RD-Congo.

Cette agence des Nations unies, a fait savoir sa représentante, compte fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle à 9 millions de RD-Congolais en 2020, après avoir atteint 6,9 millions de personnes en 2019. Elle a, par la même occasion, souligné que le personnel du PAM qui met chaque jour sa vie en danger, apporte nourriture et assistance à plus de 100 millions d’enfants, de femmes et d’hommes affamés dans le monde. Par ailleurs, elle a rassuré que le Programme alimentaire mondial des Nations unies est la plus grande organisation humanitaire au monde visant à sauver des vies.

Éradiquer la faim dans le monde, une spécialité du PAM

L’éradication de la faim et de la malnutrition constitue l’un des grands défis de l’époque actuel. Le PAM l’a vaincu par l’engagement au travail bien accomplit. Pour le PAM, en plus d’être source de souffrances et de problèmes de santé, une alimentation insuffisante -ou inadéquate- ralentit les progrès dans de nombreux autres domaines du développement comme l’éducation et l’emploi.

«C’est parmi les raisons qui ont poussé la communauté mondiale à adopter en 2015, les 17 Objectifs mondiaux de développement durable afin d’améliorer la vie des individus d’ici 2030. L’Objectif 2 -la Faim Zéro- qui vise à éradiquer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable, constitue la priorité du Programme alimentaire mondial», renseigne la même organisation en notant que, chaque jour, le WFP et ses partenaires travaillent pour rapprocher les humains d’un monde sans faim. Grâce à son programme humanitaire d’assistance alimentaire, à travers lequel il fournit des aliments nutritifs à ceux qui en ont désespérément besoin.

Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer