Société

Olive Lembe remet une enveloppe d’USD 1600 à chaque famille expulsée de Brazzaville

Un geste salvateur et généreux signé la première dame de la RD-Congo, Olive Lembe Kabila qui a apporté un ouf de soulagement aux expulsés de Brazzaville, ayant élu domicile le long de la clôture du stade Cardinal Malula, dans la commune de Kinshasa. Au cours d’une cérémonie officielle, organisée jeudi 9 juin dernier dans l’enceinte de la maison communale de Kinshasa par l’Hôtel de ville de Kinshasa, Olive Lembe a remis une somme d’USD 1600 à chaque famille destinée pour trouver une maison à louer et subvenir à ses besoins. Par ailleurs, en plus de cette somme, ces 194 familles, victimes de l’Opération «Mbata ya mukolo», ont été déguerpies de ce lieu.
Il a fallu plus de deux ans, depuis le lancement de l’Opération «Mbata ya mukolo» par les autorités brazza-congolaises consistant à expulser les RD-Congolais du Congo, pour que une âme sensible vole au secours des victimes de cette opération. Eprise de générosité, la première dame RD-congolaise, Olive Lembe Kabila, a remis, jeudi 9 juin dernier, une enveloppe d’USD 1600 à chaque famille des expulsés de Brazzaville, qui longeaient le stade Cardinal Malula, juste en face de la maison communale de Kinshasa. C’était au cours d’une cérémonie officielle organisée dans l’enceinte de cette maison communale par l’Hôtel de ville de Kinshasa. Ces refoulés ont été en plus déguerpis de cet endroit. Tombé en délabrement, ce lieu a été relooké après la démolition des maisonnettes construites en tissus et en capot. Présent à cette cérémonie, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, a donné le sens de cet évènement. «Nos compatriotes ont été chassés de Brazzaville en 2014 suite à l’Opération Mbata ya mukolo organisée par les autorités de Congo-Brazzaville. A leur arrivée, ils ont été amenés à Maluku et ils leur ont été remis quelque chose. Après cela, ils sont encore retournés pour envahir ce lieu. J’avoue qu’après cela, les gouvernements central et provincial n’ont pas été en mesure de trouver une solution. Voilà qu’aujourd’hui, la première dame est venue nous aider, nous et les expulsés de Brazzaville à la fois. Nous lui sommes reconnaissants», a-t-il reconnu. Puis: «aujourd’hui, Olive Lembe remet deux enveloppes à chaque famille et une contient la somme de 1.000.000 de Franc congolais et l’autre avec USD 500. Les deux équivalent à USD 1600 et j’espère qu’avec cette somme, ils seront capables de louer des maisons et de faire quelque chose pour subvenir à leurs besoins». Le gouv’ a également souligné qu’avant d’apporter cette aide, ils ont eu à identifier plus de 194 familles dans ce site qui ont bénéficié de ce don. Il a en outre exhorté ces expulsés à une utilisation rationnelle de cet argent tout en les interdisant de revenir sur ce site ni d’ériger un autre dans un quelconque coin de la capitale.
«Quand on est venu auprès de ces gens, ils ont aussi manifesté la volonté de quitter ce lieu. Raison pour laquelle, je vous exhorte à respecter ce que la première dame vient de réaliser. Ne revenez donc plus à ce lieu après avoir dilapidé l’argent reçu, n’érigez pas non plus un autre site. Nous avons pris soin de vous identifier. Celui qui osera revenir ici, sera arrêté. Nous vous exhortons donc à bien utiliser cet argent pour ne plus revenir à la même situation», a conseillé André Kimbuta. Tout de suite après avoir remis ce don aux expulsés, la première dame s’est rendue chez l’artiste musicien Josky Kiambukuta pour lui apporter son soutien et lui assurer des soins de santé de qualité dans sa maladie. S’il est vrai qu’en tant que mère, éprise de souci pour ses enfants, la première dame a posé ce geste de générosité, il est admis que cette tâche incombe d’abord au gouvernement central à travers ses ministères des Affaires sociales, Genre, famille et enfant et autres. Puis, au gouvernement provincial du fait que ce site était érigé en plein centre-ville au vu et au su de tout le monde.
Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer