Société

Mission accomplie pour Setym international

Au terme de ces deux séminaires, les récipiendaires ont reçu, vendredi 5 mai 2017, des brevets sanctionnant ladite formation. Fraîchement venu du Canada pour participer à la cérémonie de remise des brevets, le DG Larbi Bannouna a rassuré que la RD-Congo dispose d’un système de haut niveau pouvant lui permettre de faire le suivi de ces projets et de consolider les actions réalisées pour aller encore plus loin
Heureux les lauréats. Après avoir participé à deux ateliers de formation au Système informatisé de suivi-évaluation des programmes et projets -SISE-, les récipiendaires ont décroché, vendredi 5 mai, les brevets. Initiateur du SISE, Setym international, par l’entremise de son DG Larbi Bannouna, a fait savoir que ce système permettra de standardiser le processus de suivi-évaluation, de structurer et de compiler les informations de gestion issues des multiples projets pour en faire un outil de décision de planification performée. Mission accomplie pour Setym international qui dote la RD-Congo d’un système de haut niveau pouf faire le suivi de ces projets et consolider les actions réalisées. «Le suivi des actions passées et de leurs résultats est souvent la base de la planification des actions futures. Sans une gestion efficace des informations issues des précédents programmes, la réussite des projets tient du hasard», a expliqué Larbi Bannouna.
A travers la Cellule de suivi des projets et programmes -CSPP-, le ministère des Finances avait, en 2011, confié au Groupement Setym international la mission de mettre en place un système informatisé de suivi-évaluation. Objectif: doter le pays d’un système qui puisse consolider les informations des projets financés par les bailleurs des fonds et fournir au gouvernement des états et rapports permettant de suivre leur avancement et servir de base pour la prise de décision. A cet effet, les responsables en suivi et évaluation et les responsables informaticiens des ministères sectoriels et des agences d’exécution des projets ont participé à deux ateliers de formation de manière à assurer une utilisation optimale des possibilités offertes par le SISE. Le premier atelier, destiné aux informaticiens du ministère des Finances, tenu à Kinshasa du 20 au 31 mars 2017, s’est donné d’améliorer la compétence des participants sur la gestion du SISE. Centré sur la maitrise des fonctionnalités essentielles du SISE, le second atelier, organisé à Kisantu en deux sessions, s’est adressé aux responsables en suivi-évaluation des projets.
Alimenter avec des informations fiables
Au terme de ces deux séminaires, les récipiendaires ont reçu, vendredi 5 mai 2017, des brevets sanctionnant ladite formation. Fraîchement venu du Canada pour participer à la cérémonie de remise des brevets, le DG de Setym international, Larbi Bannouna, a rassuré que la RD-Congo dispose d’un système de haut niveau pouvant lui permettre de faire le suivi de ces projets et de consolider les actions réalisées pour aller encore plus loin. Un motif de fierté pour Bannouna qui a invité les lauréats à développer ce système et à le nourrir régulièrement des informations fiables. «Tout système informatique doit être nourri et alimenter en information.
Si on fait entrer n’importe quoi, on reçoit n’importe quoi. C’est très important de l’alimenter avec des informations fiables. Les données à l’entrée vont permettre les informations à la sortie», a-t-il enseigné. Et de signifier: «ce système appartient à la RD-Congo. Ce n’est pas une propriété de Setym international. Nous, nous sommes initiateurs de ce système mais nous vous le livrons pour vous en approprier et le développer». Larbi Bannouna a dit tout haut la volonté de son institution d’accompagner les informaticiens RD-congolais pour être à la pointe de la technologie. «Nous serons toujours-là pour vous accompagner. D’autres versions du système se développent. Nous allons vous faire bénéficier des expériences et expertises pour développer ce système», a rassuré le DG de Setym international. Et d’expliquer: «le suivi-évaluation est un des éléments fondamentaux de tout projet de développement. Très peu de pays ont mis en place des outils les permettant de disposer d’une vision synoptique et suivre les performances des investissements consentis à des actions de  développement».
Puis: «le suivi des actions futures. Sans une gestion efficace des informations issues des précédents programmes, la réussite des projets tient du hasard et il n’y a aucune prise en compte des expériences passées pour ajuster, en conséquence, la préparation des futurs projets».
Faire un outil de décision de la planification performée
Un excellent diagnostic ayant conduit le Groupement Setym international, après 15 ans d’intervention dans le domaine de développement et de gestion des informations, à initier le SISE. Ce, en vue de standardiser le processus de suivi-évaluation, de structurer et de compiler les informations issues des multiples projets pour en faire un outil de décision de la planification performée. En RD-Congo, a révélé Bannouna, Setym international accompagne le pays en renforcement des capacités et lui offre des cadres performants, efficaces, et efficients non seulement pour leurs propres carrières mais aussi et surtout pour contribuer au succès des projets de développement et des institutions RD-congolaises.
Christian BUTSILA
Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer