Société

Le 8 mars: la ministre Masangu organise un culte œcuménique à la Cathédrale du Centenaire protestant

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de la femme, le 8 mars prochain, la ministre du Genre, Famille et Enfant organise, Mireille Masangu, le vendredi prochain à 10 heures, un culte œcuménique à la Cathédrale du Centenaire protestant. A cet effet, la ministre insiste sur le fait que toutes les participantes et participants à ce culte doivent se mettre en tenue noire. Ceci en guise de compassion avec les RD-Congolais malmenés à l’Est de notre pays par l’armée rwandaise, sous couvert du M23.

Pour aller plus loin, le noir recommandé ce jour par la ministre Mireille Masangu n’est que le symbole du deuil, en mémoire de tous les compatriotes tués à l’Est par l’ennemi. Auparavant, elle avait fait œuvre utile en apportant un démenti à toutes les folles rumeurs qui couraient sur une éventuelle interdiction du port des pagnes. Pour elle, pagnes oui, pourvu qu’ils soient noirs ou mieux, dominés par le noir. A noter que cette disposition ne concerne pas que les femmes, mais aussi les hommes genrés qui seraient intéressés par cette célébration.

Par ailleurs, là où il convient d’enfoncer le clou de cette interdiction, c’est lorsque cette journée du 8 mars prend toutes les allures d’une fête assortie des scènes d’exhibition visibles à l’œil nu. Certaines femmes, voire mariées, en profitent pour s’adonner à des folies, sous l’emprise de l’alcool, s’exposant même à des dégâts. De telles pratiques, du reste peu recommandables et proches de la fête de la Saint Valentin, sont souvent au rendez-vous, au grand dam de bonnes consciences, y compris de belles âmes qui se sentent drôlement choquées. Pour cette année, tout porte à croire qu’il n’y aura pas de place à de telles excentricités du moment que le pays est attaqué, dans sa partie Est, par un pays voisin. 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page