Société

Martin Mukonkole prend la tête de l’exécutif de l’UDA

Fondé depuis 1960 par André-Guillaume Lubaya, un des pères de l’indépendance de la RD-Congo, le parti politique «Union démocratique africaine originelle», -UDA- se redynamise davantage. Une nouvelle équipe, conduite par Martin Mukonkole, prend en mains la direction de cette formation politique. Sa composition a été portée à la connaissance des membres et autres invités samedi 19 mars au siège national du parti à Kinshasa précisément dans la commune de Kasa-Vubu, à la faveur d’une matinée politique organisée pour la circonstance.
Désormais, le poste du Secrétaire général du parti cher à feu André-Guillaume Lubaya est confié à Martin Mukonkole, député national honoraire. Il est assisté par Michel Bofwa -secrétaire général adjoint en charge de l’organisation et suivi des activités des organes fédéraux et locaux du parti. Ce dernier, faut-il le rappeler, a, pendant un long moment joué le rôle du secrétaire général a.i de l’Union démocratique africaine -UDA. Tandis qu’Ivette Mapendo, elle, est désignée secrétaire générale adjointe chargée des activités des femmes et jeunes du parti ainsi que la mobilisation. Ce n’est pas tout. Les autres membres de l’exécutif du parti ont été également présentés. Le tout s’est déroulé sous une bonne ambiance au cours d’une matinée politique organisée samedi 19 mars dernier au siège de l’Union démocratique africaine, dans la commune de Kasa-Vubu. Prenant la parole, Michel Bofwa a fait savoir que cette mise en place s’inscrit dans la perspective des prochaines élections. Donc, la redynamisation de l’UDA s’avère indispensable. La nouvelle direction menée par Martin Mukonkole a la grande mission notamment celle d’organiser le congrès dans les prochains jours, a expliqué Michel Bofwa. «Ce congrès se chargera de réviser les statuts du parti pour les adaptés à la réalité politique actuelle; puis procéder à l’élection du nouveau président, étant donné professeur Bijimine -en poste actuellement a longtemps fait l’intérim», a-t-il renchéri. Rendant tout d’abord hommage au fondateur du parti, Martin Mukonkole a dit accepter avec détermination les charges que le parti lui a confiées. Conscient de sa mission, il a promis d’exécuter ses charges avec courage et détermination pour l’intérêt général de l’ensemble des RD-Congolais. Aussitôt présenté aux militants, Mukonkole s’est mis au travail. Pour le bon fonctionnement du parti et surtout l’identification de ses membres, il a recommandé l’achat de carte de membre et la culture de cotisation. Les enjeux politiques du pays étant préoccupant, le nouveau SG de l’UDA a souligné que son parti s’oppose à la révision constitutionnelle, au dialogue et au 3ème mandat du Président Kabila. Il a exigé en outre la tenue des élections dans le délai constitutionnel.
PN

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer