Société

L’évacuation des décombres de l’immeuble écroulé à Kasa-Vubu pose problème

Une semaine après l’écroulement de l’immeuble de cinq étages en construction ayant occasionné près de 11 morts, dans la commune de Kasa-Vubu, les débris de cette bâtisse trainent encore dans ce lieu. Le constat est malheureux. A peine deux engins de l’Office des voiries et drainage -OVD- sont arrivés sur place, à la suite d’une grande pression de la population et de quelques députes nationaux sur les autorités de la ville. Sur les antennes de «Radio Okapi», l’élu de Kinshasa, l’honorable Patrick Muyaya venait de confier: «On a sorti les corps de la maison voisine endommagée mais les décombres sont intacts». Il se dit choqué étant donné que les députes venus sur place ont été fichés persona non grata aux yeux de la population, qui les accusent de venir juste pour faire le constat sans pour autant trouver une solution.
C’est après cette pression de la population que les députés se sont à leur tour rendus au ministère des Infrastructures et à l’OVD où ils ont pu avoir deux gros engins pour évacuer ces décombres. L’évacuation de ces déchets pose encore problème. Ces engins pris par les députes continuent d’enlever les débris pour tenter de sauver des personnes qui seraient encore enfouies sous les décombres. Cependant, les agents de l’OVD qui font ce travail déplorent le désordre. A les en croire, des jeunes se faufilent sous les engins à la recherche des barres de fer au risque de se faire cogner. La Police commise à la surveillance de ce site est en nombre réduit et n’arrive pas à contenir ces jeunes gens.
Roddy Grace BOSAKWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer