Société

Le Zoo de Kinshasa dépourvu de lion, léopard, okapi et ours

Il est compté parmi les sites touristiques les plus en vue en RD-Congo. Pourtant, le Jardin zoologique de Kinshasa se meurt.  Cette aire fait partie des aires protégées de l’Institut congolais pour la conservation de la nature -ICCN. Ce patrimoine national qui a fait la pluie et le beau temps dans les années d’après l’accession de la RD-Congo à la souveraineté nationale et internationale se trouve, aujourd’hui, dans un état piteux et nécessite une réhabilitation totale dans le cadre de la revalorisation du tourisme RD-congolais pour booster le développement dans ce secteur.

Il y a plus d’une année depuis que l’actuel ministre du Tourisme, Modero Nsimba, a visité ce site pour évaluer les besoins. Jusque-là, les travaux de réhabilitation et de modernisation de ce zoo traîne les pieds. Entre-temps, ce site qui est le miroir de Kinshasa la belle, avec ses faune et flore, est confronté au manque de plusieurs espèces animales en son sein.

Beaucoup d’animaux faisant la fierté de cette aire sont morts de suite de manque de prise en charge adéquate et d’autres par vieillesse. Ceux qui visitaient ce zoo dans les années bonheur de l’indépendance, regrettent aujourd’hui que les espèces adulées comme les lion, léopard, antilope, gazelle, etc. ont tout simplement disparu de ce site.  On peut y apercevoir la prédominance des primates et également les crocodiles, chevaux, l’âne, serpents, oiseaux -canards, poules-, lézards et chacals.

Les cages abritant ces espèces et ceux vidés de leurs habitants sont obsolètes et nécessitent une rénovation. Les Kinois souhaitent la réhabilitation et modernisation de ce site pour lui donner sa splendeur d’antan.

Plamedie KAPINGA AZADE  

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page