Société

Kinshasa : Ngobila réconforte la famille de Honoré Shama

Le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, est allé réconforter, jeudi 29 juillet, la famille de l’étudiant Honoré Shama tué par balle, samedi 24 juillet dernier, par un policier dans la commune de Selembao. En compagnie du patron de la police de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo, l’autorité urbaine a, au nom du gouvernement provincial et de celui de la population kinoise, présenté ses condoléances à la famille éprouvée ainsi qu’à toute la communauté estudiantine du pays. Devant les parents de l’illustre disparu, le patron de la ville de Kinshasa a condamné l’acte «ignoble» commis par ce policier qui a pris fuite. «Ce qui s’est passé est inadmissible. Quelle que soit la discussion, le policier ne peut pas ouvrir le feu sur un citoyen qu’il est sensé protéger. Les policiers doivent respecter la vie humaine car elle est sacrée», a déploré Gentiny Ngobila.


Profitant de l’occasion, le gouverneur de Kinshasa a fait savoir que le Président de la République Félix Tshisekedi suit de près cette situation et tient à ce que l’auteur de ce meurtre soit retrouvé et jugé afin que cela serve d’exemple pour les autres. A en croire Gentiny Ngobila, le Chef de l’Etat a promis de recevoir très prochainement la famille d’Honoré Shama.

Entretemps, le procès de deux autres policiers impliqués dans ce dossier a déjà débuté en audience foraine. Le gouverneur a promis de s’impliquer personnellement afin que justice soit faite. Il a remis, au nom de l’Hôtel de ville, une enveloppe d’USD 10.000 à la famille pour une bonne organisation des obsèques. Puis, il a appelé les étudiants de l’Université de Kinshasa au calme en vue de permettre une organisation digne des obsèques de leur condisciple. Touché par cette marque d’attention de la part de l’Autorité urbaine, le représentant de la famille éplorée a remercié le gouverneur Gentiny Ngobila.

L’occasion faisant le larron, l’oncle du défunt a attiré l’attention de l’autorité urbaine sur des personnes mal intentionnées qui se présentent comme membres de la famille auprès des autorités afin de bénéficier des appuis financiers. Contrairement à ce qui a été annoncé, la date de l’enterrement d’Honoré Shama n’est pas encore fixée. Dans l’entre-temps, le deuil se tient au numéro 5 de l’avenue Gulf, à Binza village dans la commune de Ngaliema.

OK

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page