Société

Epidémie de la fièvre jaune en RD-Congo: une campagne de vaccination prévue du 20 au 30 juillet

L’épidémie de la fièvre jaune s’est incrustée en RD-Congo il y a peu. En vue d’arrêter son expansion et de protéger la population de ce fléau, le ministre de la Santé publique, Félix Kabange, a annoncé, au cours d’un point de presse à l’Hôtel du gouvernement, une campagne de vaccination du 20 au 30 juillet prochain. A cette même occasion, le ministre de la Santé publique a signalé que ce vaccin concerne toute personne âgée d’au moins de 9 mois jusqu’au plus âgée. Il a en plus insisté sur la gratuité de ce vaccin sur toute l’étendue des provinces de Kinshasa, Kwango et Lualaba.
Ce n’est plus un secret pour personne: la RD-Congo, annoncée urbi et orbi par le ministre RD-congolais de la Santé publique, Félix Kabange Numbi, est attaquée par l’épidémie de la fièvre jaune. Pour faire face à cette épidémie, le ministre Kabange Numbi a, dès lors, sollicité l’appui de l’Organisation mondial de la santé -OMS- ainsi que d’autres partenaires œuvrant dans le secteur de la santé en vue d’obtenir promptement le vaccin contre la fièvre jaune. C’était la seule voie pour arrêter son expansion. Sa requête a trouvé écho favorable. Il n’y a donc plus de temps à perdre. Le ministre de la santé publique a dernièrement annoncé l’organisation d’une campagne de vaccination contre la fièvre jaune. Elle se tiendra du 20 au 30 juillet et sera effectuée dans les provinces de Kinshasa, Kwango et Lualaba. Tout en invitant la population au calme, le Dr Kabange Numbi a fait savoir que ce vaccin est valable pour plus au moins une année et demi et concerne toute personne âgée d’au moins 9 mois jusqu’au plus âgée. Il a en plus précisé que cette campagne sera assurée par les relais communautaires qui passeront de porte-à-porte pour livrer des informations nécessaires. Toute la capitale est concernée sauf les zones de santé de Masina I et II où la campagne de vaccination a été organisée au mois de mai. Le ministre Félix Kabange a martelé sur la gratuité du vaccin. «Le vaccin sera gratuit pour tout le monde. Que personne ne vous le vende», a-t-il insisté. En attendant le lancement de la campagne, le patron de la Santé publique a appelé la population RD-congolaise à observer certaines mesures pour empêcher la propagation de la maladie. «Je vous exhorte à couvrir tous les récipients d’eau et d’utiliser les moustiquaires», a-t-il convié. Selon les spécialistes, la fièvre jaune est une épidémie hémorragique virale aigue transmise par des moustiques infectés. Le terme jaune fait référence à la jaunisse présentée par certains patients.
Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer