Société

CONEPT/RDC plaide pour un financement durable

La Coalition nationale de l’éducation pour tous en RD-Congo -CONEPT/RDC- a dernièrement lancé le quatrième forum national sur les politiques de l’éducation en RD-Congo. Axée sur le thème «Promouvoir un financement durable, innovant, sensible au droit pour assurer l’accès à une éducation inclusive et de qualité en RD-Congo pendant et après la Covid-19, la cérémonie du lancement a eu lieu dans la salle des conférences de l’hôtel Reine de paix, dans la commune de la Gombe.

Jacques Tshimbalanga, coordinateur de CONEPT/RDC, a, à cette occasion, encouragé le gouvernement à augmenter le financement intérieur de l’éducation. Pendant trois jours, les experts du secteur de l’éducation se sont réunis autour d’une table pour réfléchir sur comment accéder à une éducation de qualité. L’évènement a eu lieu dans la salle des conférences de l’hôtel Reine de la paix, dans la commune de la Gombe, avec comme thème: «Promouvoir un financement durable, innovant, sensible au droit pour assurer l’accès à une éducation inclusive et de qualité en République démocratique du Congo pendant et après la Covid-19».

A cette occasion, Jacques Tshimbalanga, coordonnateur de la CONEPT/RDC, a encouragé le gouvernement à augmenter le financement intérieur de l’éducation de manière durable, innovante et bien ciblée, tout en maintenant les engagements financiers nationaux pendant et après la pandémie de la Covid-19. Les participants à ces assises ont eu à évaluer des progrès déjà réalisés dans la mise en œuvre du financement innovant conformément aux recommandations de la table ronde nationale sur la gratuité de l’éducation de base notamment l’institution d’un impôt de solidarité en faveur de l’éducation et la restructuration du Fonds de promotion de l’éducation nationale -FPEN.

Ils ont essayé d’identifier des solutions à la crise à venir, du financement national de l’éducation publique, à partager et renseigner le travail des partenaires qui renforcent le soutien aux initiatives dynamiques de plaidoyer pour le financement de l’éducation inclusive, gratuite et de qualité ainsi que la résilience contre la Covid-19 en milieu scolaire.

Ces assises ont réuni une soixantaine de participants provenant des coalitions provinciales, des organisations membres de la CONEPT, des ONG et réseaux partenaires nationaux et internationaux et plusieurs autres délégués engagés dans l’éducation. Ces assises ont permis de valider, dans le cadre de mise en œuvre de la gratuité de l’éducation de base et de qualité, de la réponse contre la Covid-19, l’outil de financement intérieur de l’éducation par la Société civile et les citoyens.

Mymye MANDA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer