Société

RDC: L’Assemblée nationale valorise les personnes vivant avec handicap

Une séance plénière exceptionnelle, c’est celle que l’Assemblée nationale a connue jeudi 8 octobre 2020, sous la direction de sa présidente Jeanine Mabunda Lioko. Exceptionnelle parce qu’essentiellement réservée à l’examen des textes de loi destinés aux personnes vivant avec handicap. Ces 10 millions des RD-Congolais qui représentent 13% de la population du pays ont attentionné la Chambre basse. Déclaré recevable par l’assemblée plénière, le projet de loi autorisant la ratification par la RD-Congo du protocole à la Charte africaine aux droits de l’homme et des peuples relatif aux droits de personnes vivant avec handicap a été envoyé à la commission mixte Relations extérieures-Droits de l’homme et PAJ de l’Assemblée nationale pour enrichissement.

Présenté et défendu par Irène Esambo, ministre déléguée aux Personnes vivant avec handicap, ce protocole est un instrument juridique important que disposera la RD-Congo au niveau de la sous-région. Un instrument qui va lui permettre une meilleure inclusion de sa population à mobilité réduite. La ministre Irène Esambo a salué l’implication de l’Assemblée nationale dans cet effort permettant au pays de se conformer aux exigences internationales. Ce texte de loi sous examen apporte beaucoup d’innovations au nombre desquelles figurent les sanctions réservées à l’endroit de ceux qui tenteront de vexer cette catégorie de personnes.

Après le projet de loi de ratification, les députés nationaux ont examiné le rapport de la commission mixte PAJ- Socio-culturelle- Droits de l’homme sur la proposition de loi portant sur la protection et la promotion des personnes vivant avec handicap initiée par la députée Eve Bazaïba. La lumière apportée par la commission aux préoccupations des députés a édifié la plénière. Ainsi 72 heures ont été accordées aux membres de la commission mixte pour examiner les amendements des députés avant de présenter le texte à la grande plénière.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer