Société

Grogne des élèves du collège Alingba à Kinshasa

Une vive tension règne ce lundi 20 février dans la commune de la Gombe à la hauteur de l’avenue de Mont des arts, à jet de salive de la résidence du gouverneur de la ville de Kinshasa. A la base, les élèves du Collège Frère Alingba de Kintambo qui manifestent contre la spoliation d’une partie de leur école. Ces derniers, associés à leurs condisciples d’autres écoles des frères chrétiens notamment Institut professionnels de la Gombe -IPG- se dirigeaient auprès de l’autorité urbaine pour solliciter son implication afin que cette partie qui serait spolié soit revenue à l’établissement scolaire. Curieusement, les éléments de la police nationale congolaise ont empêché les élèves à emprunter l’avenue où se trouve la résidence du gouverneur Kimbuta. Pour les disperser, la police a même utilisé le gaz lacrymogène. Un acte déploré par les parents et autres passants qui ont assisté cette scène. Quelques cas d’arrestation sont aussi signalés. Deux élèves seraient arrêtés, avancent un manifestant. «Leurs enfants étudient à l’étranger et dans les meilleures conditions possibles…Nous voulons simplement étudier en toute quiétude», déclare une jeune écolière. En clair, ces élèves tiennent à tout prix à rencontrer le n°1 de la ville de Kinshasa.
Par ailleurs, d’autres sources avancent que cette frange de la concession du Collège Frère Alingba appartiendrait à un individu qui le réclame. Selon certains témoignages recueillis auprès des élèves manifestants, cette vaste concession est placée sous surveillance des hommes en uniforme. Ce qui perturbe le bon fonctionnement des enseignements.
PN

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer