Société

Kinshasa : Arthur Disasi nommé Ambassadeur de la commune de Barumbu dans l’espace Shengen

Soucieux de la bonne éducation et formation de la population de la commune de Barumbu, le centre de formation RhodaSchool a paraphé une charte de partenariat avec Guillaume Ilunga, bourgmestre de cette commune. La cérémonie a eu lieu mardi 5 janvier 2021 dans la salle polyvalente NsimbaBimwala Raphael. L’occasion a été propice pour Arthur Disasi, initiateur et promoteur de RhodaSchool, de traduire la vision de son école devant les différents invités conviés à cette cérémonie. Faisant d’une pierre deux coups, le numéro 1 de RhodaSchool a été officiellement nommé Ambassadeur de la commune de Barumbu dans l’espace Schengen. «Monsieur Arthur Disasi a sa particularité et son secteur. Il est venu booster les envies des autres. Il a un mandat officiel, il représente la commune dans l’espace Schengen. Vous qui avez des initiatives ou des projets, il faut l’approcher et au travers de lui, vous entrerez en contact avec la commune», a déclaré Guillaume Ilunga.

Dans l’après-midi du lundi 05 janvier 2021, le centre de formation RhodaSchool a signé une charte de partenariat avec la commune de Barumbu, dirigé par Guillaume Ilunga.«Le centre RhodaSchool est une maison de formation. C’est une maison où, quand on y entre, on en ressort avec quelque chose dans la tête. Dans le centre, il y a plusieurs aspects. D’un côté, il y a l’enseignement maternel et primaire, et de l’autre, le volet formation. Et c’est là que nous avons décidé de travailler avec le bourgmestre. Nous avons des formations de langue avec l’anglais, l’informatique, la coupe et couture puis la menuiserie. Les formations débuteront en mi-février pour prendre fin en mi-juin, soit durant 4 mois», a fait savoir Arthur Disasi.

Et de poursuivre: «en ce qui concerne la formation pratique que le bourgmestre fera avec le service de la commune, nous allons prendre des jeunes qui seront habilités à suivre cette formation pour qu’à la fin, ils soient en mesure de faire quelque chose et de rejoindre le marché de l’emploi», a-t-il dit.  Faisant d’une pierre deux coups, Arthur Disasi a été nommé Ambassadeur de la commune de Barumbu dans l’espace Shengen, par le bourgmestre de cette municipalité. «Monsieur Arthur Disasi a sa particularité et son secteur. Il est venu booster les envies des autres. Il a un mandat officiel, il représente la commune dans l’espace Schengen. Vous qui avez des initiatives ou des projets, il faut l’approcher et au travers de lui, vous entrerez en contact avec la commune», a déclaré le bourgmestre de la commune de Barumbu.

A cette occasion, le désormais Représentant officiel de la commune à l’étranger est revenu sur les motivations ayant conduit à sa nomination. «J’ai dit au bourgmestre qui est à mes côtés, que le mandant d’une autorité communale est spécial parce que c’est un mandat impliqué dans la vie réelle des habitants. De là, je suis parti d’un constat selon lequel nous avons pas mal d’opportunités ici dans la commune de Barumbu, mais que nous n’arrivons pas à exploiter. Justement au travers de mon centre créé sur fonds propres, j’ai jeté mon dévolu sur l’éducation, puisque c’est le pilier du développement», a-t-il fait savoir.

Puis: «nous devons d’abord commencer par former des personnes et leurs mentalités. Nous avons du travail à faire, surtout avec le phénomène Kuluna. A travers différentes émissions télévisées, j’ai vu de ces jeunes qui sont emmenés à Kaniama Kasese, à mon humble avis, c’est une très bonne chose! Ensemble avec le bourgmestre, nous allons mettre juste après cette cérémonie, tout un programme en marche pour pouvoir les récupérer, les former. A la fin de la formation, ils peuvent être utiles à la société. Je tiens à ce qu’à la fin de cette formation, les effets de ce partenariat se fassent sentir».Et de conclure: «à la fin, nous aurons à évaluer et à financer les projets de quelques jeunes qui seront formés. Nous allons ainsi dans le même sens que le dicton chinois qui dit ne me donne pas à manger, mais apprend-moi plutôt à pêcher. Car si tu m’apprends à pécher, demain je n’aurais plus faim’’»

Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer