Société

Injustice à l’Equateur: la famille Balapa sollicite l’implication des autorités du pays

 
 
 
 
 
 

Balapa Boome Pika Samuel, fils du feu Balapa Boome Joseph
Balapa Boome Pika Samuel, fils du feu Balapa Boome Joseph
Après la mort de leur père, Balapa Boome Joseph, en 2010 à Lopanzo Iyenga, chefferie d’Iboko, territoire de Bikoro dans l’ancienne province de l’Equateur, la famille Balapa est, selon Balapa Boome Pika Samuel, menacée de mort. D’après cette famille, ils sont poursuivis par Bonyele Elvis, Buka Bonyele et Bobele Pele sous la direction de leur père, Bonyele Esaïe, pour leur ravir la plantation de cacao et de café laissée par le decujus. Se confiant à AfricaNews, la famille Balapa a, par la bouche de Balapa Boome Pika Samuel, renseigné que leur défunt père serait «assassiné» par Bonyele Elvis. Son assassinat aurait été commandité par son père Bonyele Esaïe dans une forêt à Lopanzo Iyenga.
Coup tenu, ils auraient réussi à arracher une partie de la plantation du défunt. Il a également dénoncé l’injustice qui a régné au parquet de Mbandaka lors du jugement de l’affaire opposant Bonyele Elvis au défunt. Suite à cela, la famille Balapa sollicite le concours des autorités compétentes afin de tirer les choses au clair dans cette affaire.             
 
«Au nom de la famille Balapa, je déplore l’injustice au sein du parquet de Mbandaka. Condamné à 20 ans de prison pour avoir fusillé mon père Balapa Boome Joseph en 2010 à la forêt, Bonyele Elvis, fils de Bonyele Esaïe, a été libéré après 3 ans sans notre avale. Pour le moment, nous sommes traqués par Bonyele Elvis, Buka Bonyele et Bobele Pele sous la direction de leur père, Bonyele Esaïe, tous vivants à Lopanzo Iyenga, pour nous ravir une partie de la plantation restée. Mes frères et sœurs sont en fuite. Ils ont quitté le village pour Mbandaka afin d’éviter d’être tué par cette bande. Nous sommes dispersés et on n’a plus accès à notre plantation», a dénoncé Balapa Boome Pika Samuel. Et de plaider: «nous voulons que justice soit faite. Nous demandons aux autorités compétentes du pays, aux députés provinciaux et aux élus de l’Equateur, particulièrement au Procureur général de la République de s’impliquer dans cette affaire».
Balapa Boome Joseph fut planteur de cacao et de café à Lopanzo Iyenga, chefferie d’Iboko, territoire de Bikoro dans l’ancienne province de l’Equateur. Il a, selon sa famille, été tué le 04 mai 2010 par Bonyele Elvis commandité par son père Bonyele. Inscrit sous RP R.P:9617, le jugement de cette affaire a été rendu au parquet de grande instance de Mbandaka sous la présidence de Kibangu Mutombo, Mwanda, et Officier du Ministère public, Félix Mbwalambangu, le 03 décembre 2011 avant d’aller en appel sous R.P.A 1177.    
 
René KANZUKU
 
 
 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer