Société

La SCE mobilise les citoyens de Maluku aux élections

Financé par l’ONG Christian Aid, la Synergie congolaise pour des élections -SCE-, en partenariat avec la Commission électorale nationale indépendante – CENI-, a organisé, le week-end dernier dans la zone 4 au sein de l’Eglise locale CBCO de Maluku, une Tribune d’expression populaire -TEP- pour mobiliser les habitants de Maluku aux élections nationales. Cette structure se propose, à travers son projet, de mobiliser les Kinois pour une participation massive et de qualité aux élections à venir. Cette manifestation a été une occasion pour la CENI d’insister sur son souci de la participation de toutes les parties prenantes au processus électoral en cour.
Cette fois-ci, les élections en RD-Congo ne seront pas objet de troubles pour les citoyens du pays. La CENI, dans ses stratégies de travail, laisse à tout fils du pays d’apporter déjà sa pierre de construction pour les élections à venir. Le week-end dernier à Maluku, c’était le tour de la Synergie congolaise pour des élections -SCE- de présenter à la CENI sa part de contribution pour ce processus électoral, à travers son projet qui a pour objectif: la mobilisation de tous les Kinois aux élections.
Conformément au lancement de son projet, le mardi 28 avril 2015 et après plusieurs activités organisées, la SCE a franchi une nouvelle étape. Celle d’aller à la rencontre des électeurs dans des coins les plus reculés de la ville de Kinshasa. Question de mobiliser la population locale aux échéances électorales. Les leaders locaux sélectionnés au sein de la Société civile pour la circonstance ont été édifiés sur le rôle de chaque acteur pour la réussite du processus électoral.
C’est la raison de cette rencontre organisée à Maluku dans la zone 4 précisément au sein de l’Eglise locale CBCO. «Voter utile lors des échéances électorales prochaines» est le message clé adressé à la population présente à cette tribune. Au cours de la rencontre, maître Lisette de la CAFCO a exposé sur: «la citoyenneté responsable en période électorale». Elle a été complétée successivement par le Révérend Emmanuel Kazadi du REGEC, qui a parlé de l’importance de la participation des électeurs à toutes les étapes du processus électoral en luttant contre toutes sortes d’ignorance, et dans la tolérance. «Ce qui passe par des valeurs qui demandent de disposer de sa carte d’électeur lors de l’enrôlement pour pouvoir voter;  connaître les différentes étapes du processus électoral pour en surveiller le déroulement normal et sensibiliser pour une meilleure compréhension des enjeux électoraux à tous les niveaux», a fait savoir Emmanuel Kazadi.
Pour la CENI, l’implication sans faille des acteurs de la Société civile à tous les niveaux est inévitable. C’est ainsi que pendant cette mobilisation de la population de Maluku, les animateurs de cette institution ont profité de l’occasion pour expliquer aux habitants de cette partie de la capitale RD-congolaise l’état des lieux du processus électoral. Ils ont également présenté la situation des candidatures pour les élections provinciales se trouvant dans la phase de finalisation après que les différentes Cours d’appel aient clôturé l’étape du traitement des contentieux des listes. La CENI a informé la population de Maluku qu’elle disposait des meilleurs moyens techniques aujourd’hui pour pouvoir organiser les élections nationales, mais que cela passe par l’implication de toutes les parties prenantes, chacune avec sa part de contribution.
Les participants ont été également informés de la finalisation de l’opération de cartographie électorale, une première en RD-Congo. Ce travail titanesque permettra à la CENI de disposer d’un atlas électoral fiable; des résultats très appréciés de l’audit externe du fichier électoral RD-congolais dont les conclusions préliminaires ont été saluées par toutes les sensibilités politico-sociales du pays. Durant cette Tribune d’expression populaire, il a été aussi question de l’indépendance de la CENI qui se vit au travers des actes que pose l’actuelle administration électorale et l’énumération des différentes parties prenantes dans un processus électoral.
Parousia MAKANZU

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer