Politique

Victoire militaire de l'armée régulière:Kimbuta psalmodie Dieu pour les FARDC

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa croit en une montée en puissance des FARDC
Le Gouverneur de la ville de Kinshasa croit en une montée en puissance des FARDC
Juste un mois après avoir prédit leur victoire des troupes loyalistes sur les rebelles à la faveur d’une grande sortie à la FIKIN, le gouverneur de la ville de Kinshasa et Interfédéral PPRD célèbre leur succès au Nord-Kivu et rend grâce à Dieu lors d’une messe à la quelle d’éminentes personnalités du pays ont pris part
Il y a environ un mois, le Gouv’ de la ville de Kinshasa faisait le plein à la FIKIN pour soutenir le Président de la République, Joseph Kabila, qui devait annoncer devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès, des grandes décisions au sortir des Concertations nationales. Dans son discours à cette occasion, Kimbuta prédisait déjà la victoire des FARDC sur le M23. Et cela fut! Quoi de plus normal que de rendre grâce à Dieu, celui qui a permis à nos vaillants soldats de mettre les ennemis en déroute. Le samedi 2 novembre 2013, en présence de toute la sommité intellectuelle et de la crème politique nationales, du corps diplomatique…en la Cathédrale Notre Dame du Congo, tel David avait fêté sa victoire sur Goliath traduisant la montée miraculeuse des Israélites sur les Philistins, André Kimbuta Yango a troqué son costume de gouverneur de la ville de Kinshasa contre la tunique du prophète. Il a, à son tour, célébré et fait célébrer la victoire des Forces armées de la RD-Congo -FARDC-, sur le mouvement rebelle pro-rwandais du M23. Loin d’être un acte de triomphalisme, cette messe traduit plutôt toute la sympathie et la solidarité du peuple Kinois aux FARDC ainsi qu’à tous les compatriotes sinistrés de l’Est, que les participants ont confié entre les mains du Tout puissant. C’est ne pas une première! Chez Kimbuta, Dieu occupe une place de choix. Dans plusieurs circonstances, heureuses ou malheureuses, le Gouv’ recourt souvent à la prière. «Heureux le peuple dont l’Eternel est Roi», disent les Saintes écritures. Kimbuta a à cœur ce verset biblique car il a opté de dédier le pays ainsi que toutes ses instituions à Dieu. «Pour nous RD-Congolais, qui sommes un peuple croyant fermement en l’Etre Suprême, en l’Eternel des Armées, nous ne pouvons, en pareille circonstance, que rendre grâce à Dieu, lui présenter nous offrandes de remerciements et de louanges », a-t-il clamé devant l’assistance réunie en la cathédrale Notre Dame. Pour le numéro un de la ville de Kinshasa, s’il est des moments mémorables dans l’histoire d’un peuple, ceux qui marquent sa libération du joug de l’ennemi, ceux qui consacrent sa victoire sur les forces de l’oppression… sont toujours accueillis avec allégresses et célébrés dans la joie, la fierté et la dignité. Sur les T-shirts portés par les Kinois venus en masse, ont pouvait lire: «FARDC, eloko ya makasi». Traduit du lingala: «FARDC, une très forte armée». Le tout, coiffé du mot merci. Au nom de tous ses administrés, «le haut sommet» a eu des mots justes à l’endroit du Commandant suprême des FARDC: «Permettez-moi de saisir cette opportunité pour rendre un hommage mérité au Chef de l’Etat qui, fidèle à son serment Constitutionnel, n’a nullement fléchi pour céder à la pression mais a su, au contraire, garder la constance dans sa démarche e mettant en œuvre es trois options qu’il a toujours soutenue en vue de favoriser le retour de la paix, à savoir l’option politique, diplomatique et militaire». Ci-dessous, le mot du gouverneur devant toute l’assistance venue nombreuse à cette célébration eucharistique.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer