Politique

En synergie avec les syndicalistes, Bongongo assainit le secteur du budget

Conscient des défis du secteur budgétaire, le ministre d’Etat en charge du Budget, Michel Bongongo, a lancé, vendredi 17 juin dernier en la salle des conférences du ministère des Affaires étrangères, la 2ème mission de contrôle de paie de la bancarisation des agents et fonctionnaires de l’Etat. Cette fois, l’opération vise les ex-provinces du Katanga, la Province Orientale ainsi que la province du Maniema. Dans son mot de circonstance, le ministre d’Etat Bongongo a indiqué que la mission reste la même, celle d’assainir le secteur budgétaire dans le but de maitriser les effectifs pour permettre aux bénéficiaires d’entrer en possession de leurs dus réels. Pour Michel Bongongo, la présente mission de contrôle va taire le système de fonctionnaire non payé dans cette partie du pays. L’opération de contrôle a été lancée en présence de la vice-ministre du Budget, Ernestine Nyoka.
Après l’ex-province du Bandundu, Kongo Central, deux Kasaï et Equateur, la mission de contrôle de paie des fonctionnaires et agents de l’Etat est à sa deuxième phase. Vendredi 17 juin dernier en la salle des conférences du ministère des Affaires étrangères, le ministre d’Etat en charge du Budget, Michel Bongongo, a donné le go pour les ex-provinces du Katanga, Province Orientale et la province de Maniema. Il y a déployé ses partenaires pour assurer le contrôle des fonctionnaires de l’Etat ainsi que le recouvrement optimal des réseaux mafieux. Pour ce faire, Michel Bongongo a salué l’excellence de la collaboration dans la tenue de la présente mission, tout en recommandant à ses partenaires d’observer la rigueur dans le travail en vue de tirer les bons résultats. Il leur a aussi demandé d’écouter et noter avec un relief plus vivant, les attentes, les problématiques et les perspectives de chaque secteur. Visiblement, cette deuxième session de contrôle confirme la détermination du ministre d’Etat Bongongo de bien accomplir ses missions essentielles dans le respect des directives de la Primature.
Pour rappel, depuis le début de ce processus, le patron du Budget a non seulement détecté mais aussi éradiqué, en un temps record, des réseaux mafieux et des corrupteurs.
Lueur d’espoir pour les NP
Alors que les fonctionnaires non payés étaient déjà fatigués du fonctionnement de l’administration publique, Michel Bongongo vient redonner du sourire aux fonctionnaires longtemps restés sous l’emprise d’injustice sociale. Déterminé, Bongongo a été toujours clair sur ce dossier de réseaux mafieux au sein de son ministère. Il a toujours invité ses partenaires de sortir de la mystification qui entoure le secteur de paie afin d’installer l’action aux côtés de la volonté des agents et fonctionnaires d’Etat. Bénéficiant des expériences et expertises du ministre d’Etat, les syndicalistes ont saisi ces opportunités pour s’impliquer et répondre aux attentes de leurs collègues condamnées dans le système NP. Cela, à l’image des ministères de l’ESU, EPSP, Santé publique, Agriculture, Affaires sociales et la Fonction publique dans d’autres provinces. «Deux mois après, il n’est pas compliqué de constater que le ministre du Budget est en train de réussir avec sa vision dans son ministère. La maitrise des effectifs et la mobilisation des recettes demeurent encore une marque de la réussite politique dans la première et deuxième mission de contrôle», a dit l’un des syndicalistes. Impressionnés de l’accomplissement de tous ces devoirs et des promesses tenues qui ont fini par conduire à une profonde joie, les fonctionnaires, de leur côté, se disent prêts à soutenir jusqu’au bout le ministre d’Etat Bongongo. Des avis des syndicalistes, cette mission sous l’expérience et expertise administrative est d’un soutien indispensable de l’action du Michel Bongongo. La passion pour l’avancement du secteur budgétaire est démontrée dans ses prises des positions, ont-ils soutenu.
Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer