PolitiqueSociété

Simon N’Simba fait le ménage des organes directeurs au MPR/Fait privé

En vertu des prérogatives lui dévolues en sa qualité de Président national du Mouvement populaire de la Révolution -MPR/Fait privé-, Simon N’Simba M’Vuedi a procédé, le week-end dernier, à une restructuration des organes directeurs du parti.
A la base de ces réaménagements, la redynamisation du parti afin de le préparer à participer de manière victorieuse aux prochaines échéances électorales.
Aux termes de cette restructuration, Appollon Ntumba Mukendi prend le secrétariat général en charge de l’administration du parti. Il est secondé par Me Flory Musangu Muanakayi, comme secrétaire général adjoint chargé des études et documentation, coordonnateur du domaine de la souveraineté et du secteur de la décentralisation.
«Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt; aussi, mû par ce précepte, le MPR/Fait privé entend-il s’organiser pour répondre au rendez-vous que le peuple RD-congolais, par ses différentes articulations, donne aux citoyens de la République désireux de servir le pays et les compatriotes, dans le but évident de leur permettre de jouir effectivement et efficacement, des bienfaits de l’exploitation rationnelle, avantageuse et à base diversifiée des immenses ressources naturelles dont regorge le pays.
Et ce, dans le respect des dispositions constitutionnelles tout autant que des institutions sui Generis», a fait savoir le président national du MPR/Fait privé dans un document daté de 17 septembre 2016, reprenant la décision portant réaménagements techniques des organes directeurs du parti, dont une copie est parvenue hier jeudi à «AfricaNews». Selon le document, il a été nécessaire de faire le ménage au sein du parti dans le but de s’adapter aux réalités politiques en perspective.
Ainsi, poursuit le document, le MPR/Fait privé a jugé utile de procéder en son sein à des réaménagements techniques porteurs de ses organes de combat qui luttent pour un développement intégral du pays, visant dans la logique à accéder au groupe des pays émergents et ce, dans la paix des cœurs et la tranquillité de l’esprit.
OK

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer