PolitiqueSociété

La RD-Congo lance le service 155

Appelez 155 et accédez gratuitement aux informations sur les cycles menstruels, la grossesse, les IST-VIH, la planification familiale, la puberté, la violence. La RD-Congo a bien innové. Ce service a été lancé par le représentant du Secrétaire générale à la Santé publique, mardi 7 mars 2017 à l’hôtel Sultani, dans la commune de la Gombe. Cette plateforme d’information est disponible 24 heures sur 24. Elle est également le fruit de la synergie entre les Programmes nationaux de santé de la reproduction et de santé de l’adolescent.
Les dix premiers appels sont gratuits. Ce service est uniquement chez les abonnés de Vodacom. Le service 155 est mis en place dans l’optique d’opérationnaliser les activités de vulgarisation de l’information sur la santé sexuelle et reproductive et la planification, le PNSR et le PNSA, en collaboration avec Human Network International -HNI-, Care international, Tulane University et Johns Hopkins University, Pathfinder International. Pour Mukengeshayi Kupa, secrétaire générale du PNSA, le service 155 est un service d’information gratuit, sur demande et disponible sur les téléphones portables. Il fonctionne comme un moteur de recherche qui n’a pas besoin d’Internet. Il fournit aux habitants en milieu urbain ou rural l’accès à l’information, dont ils ont besoin sur la santé sexuelle et reproductive, sans frais et dans leurs langues locales. Le multicanal service 155 fournit des informations par l’intermédiaire de réponse vocale interactive -IVR-, le service des messageries courtes -SMS.
«Composez le 155, n’importe quand et n’importe où et écoutez l’information de service public dans votre langue locale. Ce système tient également compte des personnes ne pouvant ni lire ni écrire», a dit Mukengeshayi. La coordonnatrice de la fondation Vodacom, Anahia Beya, a signifié que la mise en place d’appel 155 est de nature à assurer la dignité humaine, bonne santé, mariage et avenir meilleur. A l’en croire, le service 155 a été déjà expérimenté dans d’autres pays tels que Madagascar et Malawi pour répondre aux questions essentielles des services publics. Pour Vodacom, ce projet est crucial et concerne toute tranche âge. «Ça fait 15 ans que Vodacom est appréciée par la population RD-congolaise. Aussi, elle accompagne le gouvernement dans ces efforts de développement socio-économique», a expliqué la coordonnatrice Anahia pour justifier l’implication et l’accompagnement de la société de télécommunication en RD-Congo. Au finish, la représentante de HNI a salué cette initiative.
Bijou KULOSO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer