PolitiqueSociété

Plusieurs morts à Kasumbalesa dans les heurts entre la police et la population

Des échauffourées meurtrières ont opposé vendredi 9 septembre des
policiers RD-congolais et des habitants de la cité de Kasumbalesa
frontalière avec la Zambie. Ces habitants en colère protestaient
contre l’insécurité dans cette cité. Selon des témoins, plusieurs
personnes ont été tuées plusieurs bâtiments administratifs ont  aussi
été incendiés. La cité de Kasumbalesa t enregistre ces derniers temps
des cas d’insécurité.
http://www.africanewsrdc.com/politique/2016/09/09/affrontements-a-kasumbalesa-entre-population-police.html
La nuit du jeudi à vendredi, des bandits armés ont fait effraction
dans une  résidence située au quartier «Sous  station» tuant ainsi une
personne. Vendredi matin, les habitants de Kasumbalesa sont descendus
dans la rue pour manifester leur ras-le-bol contre ce nouveau meurtre.
A en croire plusieurs sources, comme les manifestants scandaient des
slogans hostiles  aux  autorités  locales, Ils se sont pris aux
bureaux de la police, de la Société nationale d’électricité -SNEL- et
du service de commerce extérieur situés dans  le même  bâtiment. Le
bureau de la police des mines a été aussi incendié. La route qui mène
vers Lubumbashi a été barricadée. Des pneus ont été brulés et des
véhicules endommagés.
« Lors que la police a tenté de disperser les manifestants des heurts
meurtriers ont éclaté entre les deux camps», rapporte un témoin
évoquant plusieurs morts. Bilan non confirmé par une source
officielle. L’insécurité serait causée par des coupures intempestives
d’énergie électrique.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer