Politique

Muyambo risque de perdre un pied!

Jean Claude Muyambo
Jean Claude Muyambo
Si l’on en croit son médecin, Dr Steve Makolo, l’ancien ministre des Affaires humanitaires risque d’être amputé de sa jambe gauche, cassée 5 fois comme l’atteste le résultat d’un scanner, et de se retrouver infirme s’il n’est pas évacué d’urgence vers un centre médical approprié à l’étranger  
L’état de santé de l’ancien député SCODE Jean-Claude Muyambo serait loin de s’améliorer. Si l’on en croit son médecin, Dr Steve Makolo, l’ancien ministre des Affaires humanitaires risque d’être amputé de sa jambe gauche et de se retrouver infirme s’il n’est pas évacué d’urgence vers un centre médical approprié à l’étranger. Son pied gauche est cassé 5 fois comme le démontre le résultat d’un scanner transmis à ses proches.
Dans un communiqué de presse daté le 15 avril, l’Association congolaise pour l’accès à la justice -ACAJ- se dit, elle aussi, très préoccupée par la dégradation de l’état de santé du bâtonnier arrêté «depuis le 20 janvier en représailles contre son départ de la majorité présidentielle et son opposition à la modification de la constitution et de la loi électorale». Et pourtant, à en croire l’hebdomadaire Le Soft International paru le 16 avril, le Parquet de Lubumbashi poursuit Muyambo «pour abus de confiance, stellionat, manœuvre frauduleuse dans un dossier judiciaire d’un de ses clients».
Si l’on en croit ACAJ, les résultats des examens médicaux qu’il a subis dans plusieurs formations médicales de Kinshasa établissent que les os de son pied gauche ont été broyés lors de son arrestation musclée et qu’il souffre d’une fracture polytraumatique. «Seul le gros orteil n’est pas touché. Il se tord des douleurs et de l’avis de son médecin, il doit subir une opération urgente dans une formation médicale spécialisée, disposant d’une banque d’organes et d’une main d’œuvre qualifiée dont la RD-Congo ne dispose pas. Il marche désormais avec des béquilles», précise le communiqué de presse.
Muyambo a déjà reçu la visite de plusieurs personnalités dont celle de son nouvel ami Vital Kamerhe et de l’ancienne ministre italienne d‘origine RD-congolaise Cécile Kienge.
Natine K.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer